Decazeville : rencontre entre amoureux du patrimoine

  • Yves Lacout, Michel Herranz et Gérard Reynier-Salesses présentent des photos d’époque agrandies.
    Yves Lacout, Michel Herranz et Gérard Reynier-Salesses présentent des photos d’époque agrandies.
Publié le

Les journées du patrimoine se terminent ce dimanche soir. La passion pour le patrimoine, les vieilles pierres, l’Histoire avec un grand « H » et les petites histoires se déclinent à l’envi.
 

L’office de tourisme et du thermalisme de Decazeville communauté, qui programme certaines de ses visites autour du passé industriel et minier, a convié récemment dans ses locaux le collectionneur Gérard Reynier-Salesses, Yves Lacout, président des Amis de Cransac, et Michel Herranz, coprésident de l’Aspibd.

On s’en doute, la rencontre a été fructueuse, riche en anecdotes et témoignages. Gérard en a profité pour présenter une partie de sa collection de cartes postales anciennes sur le Bassin. "J’ai tout classé par thème et par villes et villages, les mines, les découvertes, Aubin, Cransac, Decazeville, Firmi, Viviez, etc. Parmi mes pièces exceptionnelles, j’ai une photo qui montre les trois types de wagonnets pour le transport du charbon (rectangulaires, ovales et basculants). Je possède en outre de grandes photos d’époque, ayant à mon domicile un labo photo".

Michel Herranz a cherché parmi les vieilles photographies un éventuel cliché du fameux château de la famille Lassalle qui a été détruit avec l’extension de la mine à ciel ouvert la Découverte, sur les hauteurs de Cantagrel.

Mais existe-t-il au moins une photo authentifiée de cette petite forteresse ? Pour sa part, Yves Lacout est tombé sur deux photos rares qui manquaient aux Amis de Cransac. Gérard Reynier-Salesses lui en fera des copies et a proposé à Yves de faire une exposition de ses vieux clichés à Cransac.

Gérard se rappelle avoir exposé dans plusieurs endroits du Bassin et ailleurs. Du reste, il possède chez lui, à Combes, une belle collection de lampes de mineurs ainsi qu’une rareté : une pierre sculptée du château de Poux, qui fut enseveli par la Découverte de Combes, probablement la seule restante.

Transmettre

Nonobstant, des anecdotes ont fusé entre les trois hommes sur le travail d’autrefois, sur les puits de mine qui se dressaient fièrement un peu partout sur notre territoire, symboles à la fois de prospérité économique et de pénibilité, de dangers.

Gérard a été électricien bobineur puis a été employé à Vallourec.

Michel Herranz et Yves Lacout remercient Gérard Reynier-Salesse car on peut, on doit, transmettre à tout âge. La passion pour le patrimoine est un flambeau que l’on se passe de génération en génération. Ce dimanche, le musée de l’Aspibd, à Decazeville, sera ouvert de 10 heures à 12 heures et de 14 heures à 18 heures : mise en marche du camion Euclid, qui sillonnait autrefois les "gradins" de la Découverte, et de la vieille ambulance, modèle Peugeot 203. À Cransac-les-Thermes, vous pourrez visiter le musée Les Mémoires de Cransac, à l’Envol, de 14 heures à 18 heures.

D.L.
Voir les commentaires
L'immobilier à Decazeville

55000 €

Decazeville : sur les hauteurs mais proche du centre, maison T 4 avec 3052 [...]

117600 €

DECAZEVILLE - Au centre ville tout en étant dans un quartier calme, voici u[...]

188000 €

A VENDRE-immeuble de rapport comprenant bel appartement de 96 m2 situé en r[...]

Toutes les annonces immobilières de Decazeville
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?