Covid-19 : vers la fin du port du masque au collège ?

  • L'obligation du port du masque au collège pourrait être levée en octobre ou novembre.
    L'obligation du port du masque au collège pourrait être levée en octobre ou novembre. Repro CPA
Publié le

Le ministre de l'Education nationale, Jean-Michel Blanquer n'exclut pas la fin du port du masque en octobre ou novembre au collège.

«Si cela continuait à s’améliorer en octobre ou novembre», le port du masque pourrait ne plus être obligatoire au collège, a annoncé ce jeudi 23 septembre sur LCI, le ministre de l'Education nationale.

Dès le 4 octobre prochain, le port du masque ne sera plus obligatoire à l’école primaire dans les départements où le taux d’incidence est inférieur à 50. Mais qu’en est-il des collèges? Ce jeudi 23 septembre matin, sur LCI, le ministre de l’Éducation nationale Jean-Michel Blanquer a répondu à cette question. Il a évoqué la possibilité de ne plus rendre obligatoire le port du masque dans les collèges cet automne.

«Ce serait l’étape suivante. C’est trop tôt pour dire [quand]. On fait tout en fonction de la situation sanitaire. Si cela continuait à s’améliorer en octobre ou novembre, ce serait quelque chose que l’on pourrait envisager», a-t-il déclaré.

??️ Fin du #masque à l'#école primaire dans une quarantaine de départements : quid du collège ? "Ce serait l'étape suivante. Si ça continuait à s'améliorer en octobre-novembre, on pourrait l'envisager [mais] pas tout de suite" : @jmblanquer dans #LesMatinsLCI | @EliMartichoux. pic.twitter.com/PeuBCSmCIb

— LCI (@LCI) September 23, 2021

Pour justifier la décision du gouvernement d’enlever l’obligation du port du masque dans les écoles primaires uniquement, le ministre a indiqué que «la contrainte pour les enfants petits est plus forte que pour des enfants plus âgés. C’est la raison pour laquelle on commence par le primaire».

Quid des enseignants ? Jean-Michel Blanquer aimerait que les professeurs en maternelle puissent enlever le masque. Et si possible, que cette règle concerne également les instituteurs d’école élémentaire. Pour l’heure, la décision n’a pas encore été actée.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?