Rodez : le lycée François-d'Estaing mise sur l'Europe pour un développement durable

Abonnés
  • Marylène Edet, Alain Clet et Jean-Marie Roques inscrivent les projets européens dans l'ADN de l'établissement.
    Marylène Edet, Alain Clet et Jean-Marie Roques inscrivent les projets européens dans l'ADN de l'établissement. Centre Presse - Ph. R.
Publié le , mis à jour

Via Erasmus plus, le lycée ruthénois développe à grandes enjambées sa dimension européenne, tant sur le plan de ses sections européennes que sur celui du développement durable. 

Dans ce bâtiment ruthénois tout en hauteur qu'est le lycée François d'Estaing, qui trône sur le boulevard en face du musée Denys-Puech, l'Europe est pour ainsi dire à tous les étages. D'ailleurs, à l'entrée de l'établissement, deux plaques bleues, avec chacune sa couronne d'étoiles, sont apposées. Plus qu'une fierté, c'est même devenu l'ADN de l'établissement. 

Alors que plus d'une centaine d'élèves sur 280, en seconde, ont choisi, pour cette rentrée, la section européenne, aboutissant à un bac européen, les projets se multiplient. Notamment autour du développement durable, qui est lui aussi devenu un pilier sur lequel s'appuie le lycée.

Visite de délégations européennes

Ainsi, du 15 au 22 octobre, plusieurs délégations composées d'enseignants et d'élèves, venant d'Angleterre, d'Italie, d'Espagne et d'Allemagne s'apprêtent à passer une semaine ruthénoise très chargée, autour de cette thématique environnementale. Visites de jardins partagés, d'une ferme bio, d'une déchetterie, atelier zéro déchets,  temps d'échanges : ce sera tout sauf des vacances. "Mais cela crée des liens très forts et nous permet d'envisager des projets à plus long terme" explique Alain Clet, le directeur du lycée. À ses côtés, Jean-Marie Roques et Marylène Edet portent ces ambitieux projets européens pour l'établissement.

Si les projets qui en découlent sont subventionnés, le bilan de ceux-ci est régulièrement présenté jusqu'au parlement européen. "Quel enrichissement de voir ce qui se fait ailleurs, les idées qui sont développées. On sait également que des idées sont puisées chez nous, même si globalement en France, on a ce sentiment d'être un peu en retard sur le sujet" soufflent les enseignants. 

À l’issue de cette visite des différentes délégations européennes, chaque classe, via ses éco délégués, aura droit à un compte rendu de ce qu'il s'est passé. Cette dimension européenne doit imprégner l'ensemble des élèves et des enseignants. " C'est enrichissant pour tout le monde". 

Et le directeur  Alain Clé d'insister sur la volonté de François d'Estaing "d'ouvrir cette démarche à tout le monde". Avec l'espoir que cette approche européenne, que ce soit en matière d'apprentissage des langues, via ces sections européennes ou les mathématiques, l'enseignement physique et sportif, l"histoire et géographie et les sciences économiques  sont également dispensés en langue étrangère, ou par le biais de cette sensibilisation à la problématique du développement durable, suscitent de belles vocations et ouvrent de belles portes à ces lycéens, plus que jamais invités à s'ouvrir aux autres.     

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

442 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE- T2bis situé en coeur de vil[...]

285 €

Situé à proximité de l'IUT, studio de 21 m2, entièrement rénové, comprenant[...]

339 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE- 2 Pièces à 2 minutes du cen[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?