Bronchiolite : une épidémie précoce qui inquiète

  • 
			Bronchiolite : une épidémie précoce qui inquiète
    Bronchiolite : une épidémie précoce qui inquiète
Publié le

Selon Santé publique France, l’épidémie annuelle de bronchiolite pourrait être plus précoce que les années précédentes. Elle pourrait être aussi de plus grande ampleur !

Chaque hiver est marqué par une épidémie de bronchiolite. Mais l’ampleur varie d’une saison à l’autre. Ainsi durant l’hiver 2020-2021, cette épidémie a été particulièrement faible du fait du respect important des gestes barrières.

Déjà début octobre, le Conseil scientifique craignait que l’épidémie de bronchiolite soit " de grande ampleur compte tenu d’un déficit d’immunité collective acquise significatif pour les enfants nés après mars 2020. Des données de l’hémisphère sud montrent qu’il y a eu une circulation plus intense et décalée dans le temps cet hiver. Ces éléments sont des signaux sérieux qui font craindre une épidémie précoce avec un impact important sur le système de soin."

Plus tôt que prévu…

Et les chiffres de Santé publique France semble confirmer cette inquiétude. Selon les autorités, " les indicateurs sont en faveur d’un démarrage rapide et plus précoce de la circulation du virus de la bronchiolite par rapport aux années précédentes. " Ainsi les régions Grand-Est et Ile-de-France sont d’ores et déjà passé en phase épidémique. Tandis que les régions Auvergne-Rhône-Alpes, Bourgogne-Franche-Comté, Bretagne, Centre-Val-de-Loire, Normandie, Nouvelle-Aquitaine, Occitanie, Pays-de-la-Loire, Provence-Alpes-Côte d’Azur et Guyane sont en phase pré-épidémique. Une situation généralement rencontrée fin novembre début décembre.

Maintenir les gestes barrières

Très contagieuse, la bronchiolite est due dans la majorité des cas au virus respiratoire syncytial. Ce dernier se transmet par la salive, les éternuements, la toux et les mains. A noter aussi qu’il est présent sur des objets souillés tels que les jouets, les tétines, les doudous.

Alors comment lutter ? Comme pour de nombreux virus hivernaux, il est possible de prévenir la survenue de la bronchiolite par des mesures de bon sens :

  • Lavez-vous les mains avant de vous occuper d’un nourrisson. Ce geste d’hygiène doit durer au moins 30 secondes, avec de l’eau et du savon ou en utilisant une solution hydro-alcoolique ;
  • Evitez dans la mesure du possible de l’emmener dans les endroits publics confinés (transports en commun, centres commerciaux ;
  • Ne partagez pas les biberons, sucettes ou couverts non lavés ;
  • Nettoyez régulièrement les objets avec lesquels votre nourrisson est en contact,
  • Si vous souffrez d’un rhume, portez un masque et – autant que possible – évitez d’embrasser votre bébé.
Destination Santé
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?