Le groupe Aveyron WorldWide entretient un lien très fort entre le monde et le pays

Abonnés
  • Christophe Palous et Stéphane Rouquette ont créé Aveyron WorldWide en août 2014 et le groupe vient d’atteindre la barre des 1 500 membres.	Rui Dos Santos
    Christophe Palous et Stéphane Rouquette ont créé Aveyron WorldWide en août 2014 et le groupe vient d’atteindre la barre des 1 500 membres. Rui Dos Santos
Publié le

Créé en août 2014, toujours animé par ses fondateurs, Christophe Palous et Stéphane Rouquette, ce réseau est un trait d’union entre les nombreux "expatriés" aveyronnais, en France et à l’étranger. Il est également la racine commune avec la terre d’origine. Il a visiblement le vent en poupe puisque, après avoir franchi la barre des 1 000 membres voilà tout juste un an, il vient d’atteindre celle des 1 500. Et les demandes continuent d’arriver par dizaines...

Il parle d’une "explosion". Mais pas de celles qui nécessitent de composer le 18 et de mobiliser une colonne de sapeurs-pompiers, ni une équipe de démineurs. Il s’agit là d’une bonne nouvelle, de celles qui donnent le sourire. L’explosion en question est le bond gigantesque réalisé par le nombre des adhérents d’Aveyron WorldWide, passé, en l’espace d’un an de 1 000 à 1 500. Les deux fondateurs de ce groupe étaient déjà "très fiers" de franchir la barre symbolique de mille, mais jamais ils n’auraient imaginé que, à peine douze mois plus tard, il y en aurait cinq cents de plus...

Aveyron WorldWide a été créé en août 2014 par Christophe Palous et Stéphane Rouquette, lesquels sont partis d’un constat : "Les Aveyronnais sont présents partout dans le monde, mais sont restés très attachés à leur terre d’origine. En revanche, ils ne se connaissent pas car il n’existe pas de réseau". Ils ont donc décidé de "combler ce vide" et de "lancer des invitations". Tout a commencé à la terrasse des Colonnes à Rodez. Ils étaient six autour de la table. Aujourd’hui, il faudrait une bonne partie de la place d’Armes pour installer tous les membres !

"Les effectifs ont grossi peu à peu, explique Christophe Palous. Puis, soudain, on a constaté un phénomène d’accélération. C’était il y a un an. On a enregistré depuis cinq cents adhésions, soit une augmentation de 50 %. C’est juste énorme !". Il note aussi "un changement de comportement" : "Jusqu’à présent, je "chassais", en effet, les membres potentiels sur LinkedIn quand je voyais des noms "bien de chez nous" et que nous avions des relations communes. Depuis quelques mois, ce n’est plus le cas car ce sont les personnes qui nous sollicitent. Il y a ainsi pas loin d’une cinquantaine de demandes en attente de traitement". Est-ce qu’il a eu le temps de comprendre cette explosion ? Christophe Palous s’aventure volontiers dans quelques réponses : "Il y a, bien évidemment, le besoin de lien avec les racines, ainsi que le retour aux sources. Sans oublier que certains ont passé un ou deux confinements en Aveyron. Puis, on constate l’installation dans le département d’origine pour le travail".

Mais, pour lui, "peu importe la raison ou encore la motivation, ce réseau est une force". Il s’emballe même sur le sujet : "C’est puissant. à tel point qu’Aveyron WorldWide est le plus gros cabinet de conseil au monde !". Carrément. Ce qui est sûr, c’est qu’il n’est pas rare d’entendre dans la bouche des bénéficiaires "extérieurs" : "Les Aveyronnais, vous êtes trop forts !". Et Christophe Palous de conclure sur cette question : "On n’est pas au courant de tout ce qui se passe mais la machine fonctionne bien. L’atout n°1 est peut-être que les membres ne cherchent rien de spécial mais y trouvent toujours quelque chose. Surtout beaucoup de plaisir...".

Atteindre 2 022 membres en fin d'année !

En 2021, le groupe Aveyron WorldWide a retrouvé son appétit estival avec les quatre repas servis les jeudis du mois d’août au Bistrot Guinguette à Rodez. Bon nombre de frontières étant fermées, moins "d’étrangers" sont passés à table mais les ambassadeurs de l’Hexagone ont pris plaisir à se retrouver. Ils ont d’ailleurs remis le couvert à Noël, au même endroit, avec
de nouvelles têtes. "La formule a trouvé son rythme de croisière", assure Christophe Palous. Ces cinq agapes figurent au menu de 2022 et les deux chevilles ouvrières de ce réseau veulent même mettre les petits plats dans les grands.

Stéphane Rouquette va ainsi essayer d’assurer un service gagnant à Lyon et ils peuvent compter sur Marjorie Dalbin pour une initiative dans la Ville Rose. Le repas des Aveyronnais de Toulouse, invitation à laquelle avaient répondu près de 80 convives, aurait dû avoir lieu la semaine dernière au restaurant Les Chimères, à Saint-Cyprien, mais, "vu la situation sanitaire", les organisateurs ont choisi la carte du report. "Ce n’est que partie remise, peut-être en mars, assure Christophe Palous. La date initiale était bonne, symbolique. Elle donnait une belle impulsion au nouveau millésime. Mais, cela reste une sage décision...".

Le groupe Aveyron WorldWide a aussi proposé l’année dernière quatre visios : Bertil Scali (surla littérature et la sortie du livre "Air", écrit avec l’Aveyronnais d’adoption Raphaël de Andreis), Bernard Delmas (la culture du Japon), Vanina Joulin Batejat (l’implantation aux Etats-Unis) et Emma Bonnefous (mobilité et travail à distance). "La volonté est de les maintenir car c’est important de pouvoir continuer à se connecter à distance", assure Christophe Palous, qui souhaite proposer également, par exemple en juin ou en septembre, une visite de l’Assemblée nationale ou du Sénat à Paris. Il a aussi "un rêve un peu fou" : "Atteindre les 2 022 membres avant la fin de l’année. Juste pour le clin d’œil. Au rythme où vont les choses, ce n’est pas totalement utopique". Allez, chiche !..

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
Rui DOS SANTOS
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

418 €

Entrée avec placards, séjour avec terrasse, cuisine avec placards, hotte, p[...]

579 €

Entrée - cuisine avec placards, hotte, évier 1 bac, plaque vitro 3 foyers, [...]

240 €

Studio Rodez dernier étage sans ascenseur, situé en haut de la rue du 11 no[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?