Rodez : Timéa Werzynski-Rames, étoile montante de la danse classique

Abonnés
  • Timéa Werzynski-Rames vit au quotidien sa passion pour la danse. Timéa Werzynski-Rames vit au quotidien sa passion pour la danse.
    Timéa Werzynski-Rames vit au quotidien sa passion pour la danse. Repro CP - Reproduction Centre Presse
Publié le

Du haut de ses 11 ans, la jeune Ruthénoise brille dans le milieu de la danse classique, même au-delà de l’océan Atlantique.

La Ruthénoise Timéa Werzynski-Rames, âgée de 11 ans, a toujours été attirée par la danse. "Déjà toute petite, elle dansait tout le temps", se souviennent sa mère Sylvine et son père Samuel. C’est la raison pour laquelle ils l’ont inscrite dans une école de danse du Piton. "Au début, elle s’est essayée au jazz et au classique et elle s’est rapidement tournée vers le classique. Elle n’a pas mis longtemps à nous dire qu’elle voulait en faire son métier."

Pratiquant beaucoup, la jeune danseuse a rapidement remporté quelques concours et participé à des stages pour progresser. Autant de choses qui l’ont menée à remporter le concours national de danse et à terminer troisième du concours européen en 2020. Un concours qui, crise sanitaire oblige, s’est tenu de manière particulière se souvient sa mère : "Les concurrents ont été auditionnés par visio." Ce qui n’a pas empêché la jeune Ruthénoise de briller.

Retour aux Etats-Unis

En janvier 2021, Timéa Werzynski-Rames a intégré l’Opéra de Paris pour un stage de six mois où elle faisait partie des douze stagiaires retenus sur 400 candidats. Au vu de ses performances, ses parents n’ont pas hésité à l’inscrire dans une formation professionnelle. En septembre, elle a lors intégré l’école de danse classique Temps de Flèche, à Carpentras.

La Ruthénoise y partage ses journées entre études et l’entraînement. "Elle est tellement passionnée que nous faisons tout ce que nous pouvons pour l’accompagner dans sa passion", soulignent ses parents. À l’issue de sa formation, Timéa Werzynski-Rames pourra postuler pour entrer dans de grandes écoles françaises comme l’Opéra de Paris, mais également des écoles réputées à l’étranger.

En attendant, elle a peaufiné son CV de danseuse avec Temps de Flèche en participant en ce début d’année aux Y.A.G.P. (Youth America Grand Prix, le grand prix américain de la jeunesse). Avec son école, la danseuse a terminé à la 12e place de ce concours international. Une réalisation qui lui a permis de décrocher un ticket pour la grande finale internationale qui se déroulera à Tampa, en Floride, du 15 au 20 avril.

Entre sa formation, les stages et les concours, Timéa n’est pas souvent au pied de la cathédrale, mais l’éloignement est bien vécu par tous. "Elle est tellement heureuse de vivre sa passion. Et puis il y a les week-ends et les vacances scolaires pour partager la vie de famille", concluent ses parents.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
Serge Carrière
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

357 €

Entrée sur pièce principale avec un coin kitchenette. Salle d'eau avec WC. [...]

377 €

T1Bis avec cave et garage; 1er Entrée avec placard, séjour avec coin cuisin[...]

393 €

Entrée sur séjour, un séjour avec porte fenêtre donnant sur la terrasse, un[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?