Rugby : la jeunesse de Rodez au révélateur

Abonnés
  • Le coup d’envoi de la saison sera l’occasion de jauger le niveau de Rodez.
    Le coup d’envoi de la saison sera l’occasion de jauger le niveau de Rodez. Centre Presse - Jean-Louis Bories
Publié le , mis à jour

Pour sa découverte de la Fédérale 3, dimanche 18 septembre contre Gimont (15 h 30), le club ruthénois aligne une équipe peu expérimentée, composée d’une majorité de joueurs formés localement.

La découverte d’une nouvelle division

Après un été marqué par une montée administrative, le Rodez rugby, né sur les cendres du Stade Rodez Aveyron en 2019, s’apprête à découvrir la Fédérale 3, ce dimanhe à 15 h 30, avec la réception de Gimont. « On a travaillé pour honorer la montée, on est impatient de voir ce que ça va donner, avance Jérôme Broseta, l’entraîneur, désormais épaulé dans ses fonctions par Richard Pioch. On espère être à la hauteur. Dans ce genre de situations, il y a toujours de l’incertitude. »
La première opposition pourrait permettre de répondre à certaines questions sur le niveau des Ruthénois et le rôle qu’ils pourront jouer dans leur poule cette saison, puisqu’ils se confrontent à un club habitué des divisions fédérales depuis plusieurs années. « C’est une équipe complète, avec un gros volume de jeu. Ils ont pris une quinzaine de recrues, dont des espoirs d’Auch et des joueurs de divisions supérieures », ajoute l’entraîneur.


Rodez brandit la carte jeune

Le besoin de repères est d’autant plus important que la formation ruthénoise se caractérise par sa jeunesse. Sur les joueurs qui composent le groupe retenu pour la première journée, « le plus âgé a 26 ans », relève Broseta. Symboles de cette jeunesse, Tanguy Alaux, Loan Graux et Ethan Floirac, qui évoluaient avec les juniors la saison dernière, vont connaître leur première apparition chez les seniors. « Quand le club a été repris, l’objectif était de mettre l’accent sur la formation, rappelle l’entraîneur. Leur présence avec nous montre le travail effectué avec les jeunes. »


Le retour à Paul-Lignon

L’affiche de ce dimanche après-midi marque par ailleurs le retour du rugby à Paul-Lignon, après une saison d’exil forcé, en raison des travaux. « Je suis content qu’on ne soit plus nomades, apprécie Broseta. Et cela fait plaisir pour nos jeunes. Beaucoup sont des enfants du club, ce stade les a fait rêver. Maintenant, il faut que le fait d’y jouer les transcende. »

 

Le XV de départ : Da Silva – Combet, M. Dressayre, Cazals, Alaux – J.-S. Dressayre (o), Riols (m) – Bascoul, Delcayre, Davy – Vauthier, Schramm – Loupias, Andrieu, Fabre. Remplaçants : Wozniak, Graux, Raynal, Petkov, Aigouy, Floirac, Chauve.
Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement à cet article
2 semaines offertes
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

130000 €

RODEZ proche TOUR DE VILLE - Rare sur le marché, appartement de type 2 de 5[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?