Stade Rodez Aveyron

A Rodez, le Srab démarre sa saison en fanfare

  • Après la pause, les locaux avaient fait le plus dur, et ne seraient plus embêtés.
    Après la pause, les locaux avaient fait le plus dur, et ne seraient plus embêtés. JLB/CP / JLB/CP
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

Basket (N 3). En difficulté durant le premier quart-temps, les Aveyronnais ont su se ressaisir, pour finalement rendre une copie satisfaisante. De bon augure pour la suite.

Pour son premier match de la saison à domicile, le Srab a fini par s'imposer aux dépens de Montélimar (87-73). Et pourtant, le démarrage a été difficile ! Face à une équipe de Montélimar très présente dans les premières minutes, le Srab subissait la domination des visiteurs. Les nombreuses balles perdues en attaque, par manque de précision, couplées à un manque de réussite aux trois points, conduisaient les locaux à un déficit de six points à l’issue du premier quart-temps.

Fort heureusement pour eux, la suite allait s’avérer bien meilleure. Durant les dix minutes suivantes, Rodez parvenait non seulement à recoller à son adversaire, mais par-dessus tout à lui passer devant. Chose qui n’était pas encore arrivée dans la rencontre, mais qui allait perdurer jusqu’à la fin. Les Aveyronnais pouvaient en effet s’appuyer sur l’efficacité offensive de Matija Sagadin, qui scorait à 24 reprises hier soir.

Avec la manière

Après la mi-temps, Rodez enfonçait le clou, et dépassait les 20 points d’avance. Cette fois-ci, c’était en effet aux Montiliens de manquer cruellement d’adresse. Le Srab en profitait à la perfection, dans une vague implacable de contre-attaques. La différence s’est également faite dans les duels, où les Aveyronnais se sont tout autant montrés intransigeants. Dans le dernier acte, Rodez relâchait quelque peu la pression, tout en restant à l’abri d’une quelconque remontée des visiteurs. Les hommes de Rostom ont donc réussi leur rentrée, pour leur première depuis leur descente de N2 en N3. Par-dessus tout, ils ont gagné avec la manière.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Réagir