Grand Rodez Ruthénois

Une visite insolite "sons et lumières" du château de Lugans

  • Connu dès le 13e siècle, le château de Lugans est inscrit au titre des monuments historiques depuis 1986.
    Connu dès le 13e siècle, le château de Lugans est inscrit au titre des monuments historiques depuis 1986. ND -
Publié le / Modifié le S'abonner

Insolite. Dimanche 17 août, à la nuit tombée, le château de Lugans construit à Gaillac d'Aveyron ouvrira ses grilles pour une visite «sons et lumières» de toute beauté. 

"Nous ne sommes pas les propriétaires, mais simplement les gardiens temporaires du château de Lugans et de son histoire", confie Laurent Bessou, le maître des lieux depuis mars 2008. Soucieuse de préserver le patrimoine et de le transmettre aux générations futures, tout comme son mari, Kaethe, qui est d’origine américaine, aime dire, quant à elle, qu’ils ne sont que "de passage" . "En moyenne, les châteaux changent de main tous les 19 ans".

Ancienne forteresse

Situé à quelques encablures de Gaillac-d’Aveyron, l’édifice date de 1208. Bâtie sur un plan quadrangulaire, enfermant une cour intérieure oblongue et étroite, l’ancienne forteresse médiévale a été remaniée, à multiple reprises au cours des siècles: fossés comblés, mâchicoulis démantelés, baies élargies...

Une vie entre Tahiti et Lugans

Le couple vit la plupart du temps sur l’île de Tahiti. L’été venu, ils accourent vers l’Aveyron. Pour autant, le lieu ne reste pas inhabité durant les longues journées d’hiver. "Joël Maymard, notre régisseur, veille jour et nuit et s’occupe avec amour et passion de notre joli cocon", précise Kaethe, de sa voix «so british». 

Quand ils ont acquis le domaine, Laurent et Kaethe, tous deux amoureux des vieilles pierres, ont tenté à leur manière de sublimer le site. "Nous n’avons pas eu beaucoup de travaux à faire à l’intérieur du château, si ce n’est les combles qui étaient en grand bazar", se souvient madame.

Sons et lumières

En revanche, ils ont réalisé quelques aménagements paysagers. "Nous avons planté des arbres fruitiers en espaliers, mais aussi des peupliers et un massif en hortensia", cite en exemple Kaethe. Dernièrement, Laurent a souhaité apporter une touche plus moderne et originale au sein de cet écrin de verdure. "Outre le décor qui a été repensé et revu, nous avons doté l’espace d’un système d’éclairage et de sonorisation de haute qualité".

L’idée de partage

Comme il y a un an, Laurent et Kaethe ouvre le temps de quelques heures les grilles de leur parc. "La découverte d’un tel lieu crée forcément une attractivité supplémentaire à notre territoire", insiste Christine Presnes, la présidente de l’office de tourisme du Laissagais. Ainsi, aujourd’hui, à 20 heures, curieux, locaux et touristes, sont invités à venir découvrir, en musique, les jardins sublimés par la lumière. "L’idée de cette visite est une idée de partage", insiste Laurent Bessou.

Cornemuse et viole de gambe

Outre le petit cours d’histoire portant sur le domaine, le public pourra admirer en autres les terrasses et le jardin, inscrits au Monuments historiques, en compagnie de l’Ensemble Diego Ortiz, musique de cornemuse et viole de gambe. S’en suivra un vin d’honneur dans le parc, en bordure de l’Aveyron. Un régal, tout simplement.

Réservation auprès de l’OT du Laissagais: 0565707130. L’entrée: 7€, gratuit pour les moins de 12 ans. Les bénéfices seront versés à l’office du tourisme et à la restauration du Château des Bourines.

Nathalie Dijols
Sur le même sujet
L'immobilier à Gaillac-D'aveyron

119000 €

A PROXIMITE DE LAISSAC - Maison traditionnelle avec dépendance , comprenant[...]

147000 €

maison de village avec terrain et une rivière. maison de type 4, avec un gr[...]

137000 €

Maison de village type 3 avec terrain attenant s'élevant sur 3 niveaux et [...]

Toutes les annonces immobilières de Gaillac-D'aveyron
Réagir