Rodez Aveyron Football

Plenecassagne : "Je ne pense pas que les mecs aient triché"

  • Frustré par le résultat, l'entraîneur Franck Plenecassagne garde espoir : "Il reste 19 matches, on va se battre".
    Frustré par le résultat, l'entraîneur Franck Plenecassagne garde espoir : "Il reste 19 matches, on va se battre". José A.Torres / José A.Torres
  • Plenecassagne : "Je ne pense pas que les mecs aient triché"
    Plenecassagne : "Je ne pense pas que les mecs aient triché"
Publié le / Modifié le S'abonner

11e journée. Quatrième défaite consécutive samedi soir enregistrée par le Raf, cette fois sur sa pelouse et face à Béziers (0-1). Conséquence directe : retour en zone rouge.

Le Rodez- Béziers sentait le souffre. Surtout côté ruthénois où une défaite pouvait placer le club de la préfecture en fâcheuse posture. Malheureusement, devant un public avide de voir le Raf renouer avec la victoire après trois défaites consécutives, c'est bien le pire scénario qui s'est joué à Paul-Lignon. Les Ruthénois, pénalisés par l'expulsion de Lorthioir (73'), encaissant le but fatal à la 81'.  

"C’était un match fermé, face à une très bonne équipe de Béziers. Ça s’est joué sur un détail. Mais un détail qui n’a pas été en notre faveur", commente l'entraîneur Franck Plenecassagne. "On ne voulait pas se livrer, pas aller les chercher trop haut. Il n’y a pas eu beaucoup d’occasions de marquer des deux côtés. Je crois qu’un 0-0 n’aurait pas été si mal que ça." Sur l'expulsion de Julien Lorthioir après un coup de coude sur un vis-à-vis : "Un joueur de 31 ans qui ne se contrôle pas.... Après on joue à 10 et c’est compliqué". 

Désormais dans le rouge, à égalité de points néanmoins avec Hyères etLyon Duchère, le Raf retrouve pour la troisième fois de la saison la zone de relégation. Une position inconfortable pour des Ruthénois très frustrés hier soir. "Il y a forcément beaucoup de déception, des têtes basses. Mais je ne pense pas que les mecs aient triché, on a tout donné. Il faut accepter notre sort. Il reste 19 matches, on va se battre et continuer à bosser", conclut Plenecassagne. 

Plenecassagne : "Je ne pense pas que les mecs aient triché"
Plenecassagne : "Je ne pense pas que les mecs aient triché"

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir