Le SRA lance un club entreprises

  • Thomas Pagès et Adrien Pratmarty ont troqué le short pour la tenue de ville afin de lancer au mieux possible le club entreprises du Stade Rodez Aveyron.
    Thomas Pagès et Adrien Pratmarty ont troqué le short pour la tenue de ville afin de lancer au mieux possible le club entreprises du Stade Rodez Aveyron. Mathieu Roualdès / Mathieu Roualdès
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Hors-stade. Dans le but de fidéliser ses partenaires actuels et d’en attirer des nouveaux, le club de la préfecture lance le «jardin ovale», jeudi soir. Une sorte de Promoval à la ruthénoise.

Le «jardin ovale». Une appellation délicate pour, peut-être, une belle opération d’avenir pour le Stade Rodez Aveyron... Car à l’image d’un Promoval à Decazeville, le club de la préfecture lance son club entreprises, ce soir lors d’une soirée à Fontanges. Enfin serait-on tenté de dire car la réussite de ces associations n’est plus à prouver. Et surtout en ces heures de crise! Le club entreprises a, avant tout, pour but de fédérer les partenaires d’un même club et de leur rendre la monnaie de leur pièce si l’on peut dire.

Professionnalisation du club

«C’est gagnant-gagnant mais aujourd’hui, on est obligé d’offrir un retour à nos partenaires», indiquent en chœur Thomas Pagès, responsable commercial du club, et Adrien Pratmarty, chargé du projet. Les deux joueurs de l’équipe fanion travaillent d’arrache-pied pour la réussite de ce nouvel outil du SRA. «Cette création s’inscrit dans la professionnalisation du club. Si un jour, nous souhaitons viser la Pro D2, il nous faut à tout prix attirer de nouveaux partenaires et fidéliser les actuels», poursuivent-ils. Oui, le club de Fédérale 1 a également beaucoup à gagner dans cette création.

Bientôt 200 partenaires 

Car, s’il réunit aujourd’hui 120 partenaires, son objectif est à court terme d’atteindre la barre des 200 ! Et, on le sait, un club entreprises est une occasion en or pour les partenaires d’élargir leur réseau professionnel. De quoi attirer, peut-être, les amis d’un tel ou la famille de ce dernier. Bref, le SRA y croit. Et ce ne sont pas moins de 50 partenaires qui devraient, déjà, se rendre à la soirée de lancement. Avant de mettre en place des soirées bimestrielles et autres conférences alliant le rugby à la vie des entreprises. Decazeville l’a fait et l’a réussi avec Promoval, pourquoi cela ne fonctionnerait-il pas à Rodez ?

Mathieu Roualdès
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

420.89 €

Au coeur du centre-ville appartement avec garage de type 2 bis de 50 m² . I[...]

415 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE- 2 Pièces secteur Gourgan En[...]

313 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE - Ravissant duplex en centre[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir