Festival de théâtre amateur d'Onet : demandez le programme !

  • Festival de théâtre amateur d'Onet : demandez le programme !
    Festival de théâtre amateur d'Onet : demandez le programme !
  • Festival de théâtre amateur d'Onet : demandez le programme !
    Festival de théâtre amateur d'Onet : demandez le programme !
  • Festival de théâtre amateur d'Onet : demandez le programme !
    Festival de théâtre amateur d'Onet : demandez le programme !
  • Festival de théâtre amateur d'Onet : demandez le programme !
    Festival de théâtre amateur d'Onet : demandez le programme !
  • Festival de théâtre amateur d'Onet : demandez le programme !
    Festival de théâtre amateur d'Onet : demandez le programme !
  • Festival de théâtre amateur d'Onet : demandez le programme !
    Festival de théâtre amateur d'Onet : demandez le programme !
  • Festival de théâtre amateur d'Onet : demandez le programme !
    Festival de théâtre amateur d'Onet : demandez le programme !
Publié le , mis à jour

Ce mardi soir s'ouvre la huitième édition du Festival de théâtre amateur d'Onet-le-Château. Une édition qui s’annonce de haut vol. Du psychodrame à la comédie de boulevard, en passant par le vaudeville, la comédie absurde ou de mœurs légères, cinq nouvelles troupes amateurs vont, cette année encore, faire montre de tous leurs talents.

C’est à la troupe des Comédiens au Chariot de Rodez, que reviendra l’honneur de donner les trois coups de brigadier du festival, ce mardi 24 mai, à 20h30, avec la pièce « Vol au-dessus d’un nid de coucou » d’après le texte de Ken Kesey et un psychodrame de Dale Wasserman. Pour la petite histoire, à peine sorti de prison, l’arrivée d’un nouveau pensionnaire, Patrick McMurphy, au sein de l’hôpital psychiatrique va bousculer l’apparente tranquillité qui y règne. Les pensionnaires vont-ils réussir à se rebeller contre le système et le conformisme ? Ce spectacle, présenté comme un électrochoc d’humanité, nous immerge dans l’univers angoissant de l’hôpital psychiatrique avec beaucoup d’humour et de profondeur. Une interprétation qui a déjà eu beaucoup de succès lors de ses représentations au théâtre Paul-Astruc à Rodez.

Festival de théâtre amateur d'Onet : demandez le programme !
Festival de théâtre amateur d'Onet : demandez le programme !

Mercredi 25 mai, 20h30, « La nuit des reines », par la Cie Théâtre de Lusine, de Marcillac. Catherine de Médicis rêve de voir son fils, le futur Henri III, épouser Elisabeth I, reine d'Angleterre, toujours célibataire bien que fort avancée en âge. Inutile de dire que ce mariage n'est pas du tout au goût du pauvre Henri III qui, hormis une liaison incestueuse avec sa soeur, la reine Margot, n'a guère d'expérience avec les femmes. Cette rocambolesque histoire de quiproquos et de canailleries prend une saveur originale. L'auteur use et abuse de clichés et de blagues crapuleuses sans jamais tomber dans la farce lourde. "La nuit des reines" appaaît au contraire comme un hilarant exercice de style, façon "Cage aux folles".

Festival de théâtre amateur d'Onet : demandez le programme !
Festival de théâtre amateur d'Onet : demandez le programme !

Jeudi 26 mai, à 20h30, « Le repas des fauves », comédie dramatique par la Cie Le théâtre du Grimoire, Launaguet (31). En 1942, dans une ville de la banlieue parisienne, malgré les restrictions de l’Occupation, Victor a réuni des amis pour fêter l’anniversaire de sa femme Sophie. La soirée conviviale est brutalement interrompue par des coups de feu au dehors ; deux officiers allemands sont abattus. Le commandant SS Kaubach surgit dans l’appartement et exige deux otages pour suppléer les coupables en fuite. Les convives disposent de deux heures pour les choisir parmi eux…

Festival de théâtre amateur d'Onet : demandez le programme !
Festival de théâtre amateur d'Onet : demandez le programme !

Vendredi 27 mai, à 20h30 « La bonne planque », comédie Boulevard par la Cie Histoire d’en Rire, Toulouse. Deux truands, Emile et Frédo viennent de commettre un hold-up dans une banque. Pour planquer le butin, Emile choisit l'appartement d'Antoine Perrin, un fonctionnaire, célibataire et mélomane, qu'il juge être peu futé (un cornichon même!). En l'absence du propriétaire, Emile s'installe, accompagné de sa petite amie Lulu, avide de suspense. Lorsqu’Antoine rentre inopinément chez lui, Lulu décide de le neutraliser en jouant de ses charmes, pour éviter au brave homme le mauvais sort qu'Emile projette de lui réserver...

Festival de théâtre amateur d'Onet : demandez le programme !
Festival de théâtre amateur d'Onet : demandez le programme !

Samedi 28 mai, à 17 heures, «Le dindon», vaudeville par la Cie Les Coulisses de Maison Forte, Vourles (69). Lucienne Vatelin est une femme fidèle. Elle repousse ses soupirants en leur répétant que seule l’infidélité de son époux pourrait l’amener à céder à leurs avances. C’est alors que Vatelin confie à son ami, Pontagnac, son aventure extra-conjugale avec Maggy, une anglaise haute-en-couleur. Pontagnac saute sur cette occasion rêvée d’obtenir enfin les faveurs de Lucienne. Il la convainc de surprendre son mari en flagrant-délit d’adultère. Le plan se voulait infaillible… c’était sans compter le génie comique de Feydeau qui préfère, pour notre plus grand plaisir, faire de Pontagnac le dindon de la farce.

À 19 heures, cocktail du Festival, à 20 heures, remise des prix. À 20h30, «La cantatrice chauve», d’Eugène Ionesco par la Cie Moi Non Plus, lauréate de l’édition 2015, Bordeaux (33).M. et Mme Smith ont invité à dîner M. et Mme Martin. Surviennent la bonne et le capitaine des pompiers. Chacun rivalise d’absurdité. Les propos s’enchaînent. À la fin, les couples, retombés en enfance, se disputent en prononçant des sons incompréhensibles. Voilà, dit Ionesco du « théâtre abstrait. Drame pur. Anti-thématique, anti-idéologique, anti-réaliste, anti-philosophique, anti-psychologie de boulevard-anti-bourgeois, redécouverte d’un nouveau théâtre libre ». C’est donc en effet une « anti-pièce », s’opposant à toutes les traditions dramatiques répertoriées.

Festival de théâtre amateur d'Onet : demandez le programme !
Festival de théâtre amateur d'Onet : demandez le programme !

Tarifs du festival : 8€ par soirée, carte Culture: 5€; Pass Festival (5 jours, 6 soirées): 25€, carte Culture: 15€. Infos et billetterie ici.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?