Teknival en Occitanie. Les «teufeurs» s'installent sur le Larzac

  • Pour des milliers de "teufeurs", le rendez-vous est fixé à Onet-le-Château.
    Pour des milliers de "teufeurs", le rendez-vous est fixé à Onet-le-Château. Illustration
  • Teknival en Occitanie. Les «teufeurs» s'installent sur le Larzac
    Teknival en Occitanie. Les «teufeurs» s'installent sur le Larzac Lola Cros / Centre Presse Aveyron
Publié le , mis à jour

Rodez. Le Teknival.wav, une rave party géante qui devrait réunir plusieurs milliers de personnes, est finalement organisé en Aveyron où les «teufeurs» affluent depuis vendredi après-midi. 

Annoncé en région Occitanie sans plus de détails, le Teknival.wav, une rave party géante qui devrait réunir plusieurs milliers de personnes, est finalement organisé en Aveyron. Le lieu de ralliement, gardé secret jusqu'à aujourd'hui, a été fixé à Onet-le-Château où ont afflué vendredi d'après-midi des dizaines de camions. De là, les «teufeurs» ont pris la route du Sud-Aveyron, après plusieurs heures d'incertitude. «Les gens présents sur place amèneront tout le monde, pour arriver en nombre. Le nombre fait la force. C’est un système que les forces de l’ordre connaissent bien», précise le porte-parole d’un collectif organisateur.

«L’état est aveugle, rendons le sourd !»

Cet événement, qui n'a pas été déclaré, s'organise dans un contexte toujours très tendu entre organisateurs, amateurs du genre et autorités. En cause la loi sur les Rassemblements festifs à caractère musical qui encadre les free-party et soumet leur autorisation à une déclaration préalable en préfecture. Dans le cas contraire, les «teufeurs» s'exposent à des sanctions pénales. Or, dans les faits, ces manifestations sont tellement impopulaires que, «dès qu’il y a déclaration, il y a interdiction», dénoncent les organisateurs de free-party qui jugent cette loi «discriminatoire».

Pour eux, «le message est simple : on ne bouge pas tant que nos revendications ne sont pas écoutées…». Parmi elles, figurent «l'arrêt immédiat et définitif des saisies de matériel sono»«l'arrêt immédiat des procédures abusives contre les sons et les participants», la «possibilité d’avoir accès aux terrains publics inutilisés et exploitables pour nos fêtes », ainsi qu’ «un vrai changement dans la façon dont les mairies nous répondent quand nous les contactons». Pour les organisateurs du Teknival «la balle est dans le camp des autorités»

Teknival en Occitanie. Les «teufeurs» s'installent sur le Larzac
Teknival en Occitanie. Les «teufeurs» s'installent sur le Larzac Lola Cros / Centre Presse Aveyron

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir