Festival de l’eau : malgré la pluie, ça débordait d’énergie sur le Lévezou...

  • Atelier Ofni avant la grande parade qui s'est déroulée... sur la plage.
    Atelier Ofni avant la grande parade qui s'est déroulée... sur la plage. CC / CC
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Le programme était chargé, les activités nombreuses et variées, les ateliers créatifs attirants, les spectacles comiques, les expositions, vidéos, maquettes soigneusement travaillées et présentées sous chapiteaux, il y en avait tellement et pour tous les goûts... si la météo s’était montrée plus clémente ! Hélas, c’est dans un froid polaire, avec brouillard et crachin que le quatrième festival de l’eau s’est déroulé, le week-end dernier sur les rives de Pareloup.

Les activités nautiques n’ont pas trouvé d’amateurs assez fous pour affronter le vent du nord, mais la conférence sur les poissons du lac, les témoignages sur la construction des barrages, recueillis par Sylvie Nayral, ont eu un beau succès. Une chaude ambiancedevant un public frigorifié Les enfants se sont toutefois éclatés avec l’atelier Ofni où ils ont peint de grosses bulles pour créer un dragon, le stand de Noria où ils ont pu construire des moulins, celui des cubiténistes où ils se sont fait photographier derrière le décor de leur choix ; les spectacles clownesques avec « Le secret de l’îlot d’or », la compagnie des « Si faux nez » ou celle des Boudeuses qui ont tenu bon, courageusement, tout l’après-midi du dimanche pour maintenir une chaude ambiance devant un public frigorifié ont eu, aussi, connu un incontestable succès !

À la salle des fêtes, le repas a rassemblé de nombreux convives samedi, et le spectacle « Déluge » a déclenché les éclats de rire des quelques 300 spectateurs qui ont pu admirer la dextérité du catastrophique jongleur magicien. La parade des Ofni que les enfants avaient soigneusement préparés, n’a pu prendre le large comme prévu ; elle est restée échouée sur la plage, mais chacun était fier de montrer ce que ses petites mains habiles avaient su réaliser. Si ce quatrième festival sur le thème de l’eau a été en partie gâché par la pluie, il faut souligner le travail intense fourni par tous les organisateurs et les bénévoles qui ont dépensé beaucoup d’énergie pour que la fête soit belle et qu’elle laisse à chacun un bon souvenir.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
L'immobilier à Salles-Curan

511 €

LOCATION APPARTEMENT MEUBLE SALLES CURAN SANS FRAIS D'AGENCE Au 1er Niveau [...]

248000 €

Terrain 550 m², tranche 3 pour projet de 12 appartements au minimum au bord[...]

91375 €

J’ai le plaisir de vous présenter aujourd’hui, un appartement meublé en co[...]

Toutes les annonces immobilières de Salles-Curan
Réagir