Jean-Marie Périer revient sur ses années yéyé le 22 octobre à Olemps

  • Le photographe des Hardy, Dutronc et consorts se produira le 22 octobre à Olemps.
    Le photographe des Hardy, Dutronc et consorts se produira le 22 octobre à Olemps. JAT
Publié le , mis à jour

Spectacle. Le photographe des Hardy, Dutronc et consorts se produira le 22 octobre à Olemps.

Cette fois-ci, c’est lui qui va être sous les feux de la rampe. Mais c’est pour mieux vous raconter ce qu’il a vécu avec sa chambre noire. A 76 ans, Jean-Marie Périé, le photographe des années yéyé, se mue en show man, pour mieux raconter au public l’histoire de ses photos qui font encore le tour du monde. Et c’est à Olemps qu’il se produira pour une des premières fois en province. Il est vrai aussi qu’il vient en voisin, lui qui a mis sur pied avec succès, la maison de la photo à Villeneuve d’Aveyron.

«J’ai fait l’inverse de ce que font les artistes aujourd’hui. J’ai rodé mon spectacle à Paris pour être prêt en province » lance tout sourire Jean-Marie Périé. Il l’a joué à quatre reprises au théâtre de la Michodière, que son père dirigeait quand il était môme, et entame donc une nouvelle vie avec la tournée de son spectacle « Flashback ». Un spectacle au cours duquel il délivre un tas d’anecdotes sur les photos qu’il a prises de Vartan, Johnny, des Beatles, des Stones, de Delon, etc. Le tout avec une petite musique replongeant le public dans ces années franchement sympathiques.

« En fait, je réponds aux questions que l’on me pose depuis plus de 25 ans sur ces photos, les stars. Je réponds aussi aux questions que l’on ne me pose pas ! » rigole Jean-Marie Périer. « Mais attention, ce n’est pas du théâtre. Je n’ai pas écrit un texte que je répète. La mise en scène est guidée par les photos et c’est moi qui rythme leur passage. Si je sens que le public est captivé ou réceptif sur une photo, je peux y rester un peu plus ».

«Les Aveyronnais sont lents à la détente»

Et il a l’air franchement heureux de pouvoir raconter cela au public. Et franchement heureux aussi d’avoir reçu la proposition du maire d’Olemps. « Les Aveyronnais sont un peu lents à la détente, s’exclame-t-il. Cela fait un petit moment que je dis que j’ai un spectacle...». Le maire d’Olemps, Sylvie Lopez, a sauté sur l’occasion. Elle a visité la maison de la photo, a proposé à Jean-Marie Périer de se produire dans la nouvelle salle de spectacle du village. Trois jours après il était à Olemps et l’affaire était conclue. Résultat, samedi 22 octobre, Jean-Marie Périer sera sur la scène du 7.77, à partir de 20 h 30. Le billet d’entrée est fixé à 15 euros et le nombre de places maximum est de 450. La mairie d’Olemps est le seul guichet disponible pour ce spectacle.

« Parce que je ne passe pas par les circuits des tourneurs. Pas question ! » lance Jean-Marie Périer. Qui, après le spectacle, aura une autre histoire à écrire avec le village d’Olemps. Il a en effet accepté de parrainer le premier festival des jeunes talents de la commune, programmé le 5 novembre. « Un festival qui n’est surtout pas un radio-crochet ou The Voice. C’est une manière de proposer à ceux qui le souhaitent de monter sur scène et chanter devant le public » détaille Sylvie Lopez. Le photographe des années yéyé ne pouvait qu’accepter. Car, comme il aime à le répéter, « Je ne suis pas le photographe des stars. Je les ai photographiées quand elles avaient 17-20 ans, qu’elles n’étaient pas encore connues...». La soirée du 22 octobre promet franchement d’être sympathique.

PH.R.
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?