La vaquita meurt, la baleine sans refuge

  • Fin 2015, il ne restait plus que 59 «vaquitas»
    Fin 2015, il ne restait plus que 59 «vaquitas» Repro CP
Publié le

Des appels à sauver les «vaquitas», petits marsouins mexicains au bord de l’extinction à cause de pêches illégales, ont été lancés hier à Portoroz (Slovénie), lors d’une réunion de la Commission baleinière internationale. Fin 2015, il ne restait plus que 59 «vaquitas» . Les pays chasseurs de baleines ont aussi mis en échec une nouvelle tentative de plusieurs nations de l’hémisphère sud de créer dans l’Atlantique un sanctuaire pour ces mammifères qui ont frolé l’extinction au XXe siècle.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?