Decazeville

Cinéma. Record de fréquentation battu à La Strada de Decazeville

  • Les grosses productions permettent de projeter des films plus difficiles, comme ici « L’Ami ».
    Les grosses productions permettent de projeter des films plus difficiles, comme ici « L’Ami ».
Publié le / Modifié le S'abonner

Par rapport à 2015, 10 000 spectateurs supplémentaires ont poussé les portes du cinéma en 2016.

Jamais depuis qu’il existe, le cinéma La Strada n’avait atteint un tel niveau de fréquentation. Arnaud Segond, son responsable, espérait franchir la barre symbolique des 90 000 spectateurs, et au final on en décompte plus de 91 500. Record donc pulvérisé pour les trois salles obscures du Bassin (puisqu’il s’agit d’un équipement communautaire et non decazevillois !) qui ont fêté il y a tout juste quelques semaines de cela leurs dix ans d’existence en dépassant au cumul 750 000 spectateurs sur la période. Le précédent record de fréquentation avait été enregistré en 2014, avec 83 289 entrées, «mais c’était dû en grande partie au film Réexister, réalisé par Jérôme Gardes, un enfant du pays», rappelle Arnaud Segond. 2016, année faste !

Les professionnels l’attestent, 2016 est une année faste pour le cinéma en général, français en particulier. Mais ce seul contexte suffit-il à lui seul à expliquer ces quelque 10 000 nouveaux spectateurs acquis au cours des douze derniers mois ? Le responsable de la structure évoque plusieurs facteurs convergents. Le nombre de séances qui est passé de 2 400 en 2014 à 3 800 en 2016, avec notamment la pérennisation de la séance du dimanche à 11 heures (qui a été également proposé, avec succès, tous les jours durant ces dernières vacances). Selon Arnaud, le choix de la programmation y est également pour beaucoup, en faisant alterner les grosses machineries commerciales, les films jeunes publics et le cinéma d’auteurs.

«C’est un subtil dosage, puisqu’il ne suffit pas de choisir les films que l’on projette, il faut aussi trouver le moment où ils rencontreront leur public. Je ne vous cache pas que parfois si j’avais une salle de plus, ça me faciliterait la tâche !» La politique tarifaire pratiquée ici reste un argument de poids. Seulement 7 € la séance pour les adultes, 4 € pour les enfants de moins de 14 ans, et 5,50 € l’abonnement. Sans oublier que le stationnement des véhicules est gratuit et situé à proximité. Cela explique en partie que beaucoup de spectateurs viennent du Marcillacois, du Figeacois, du Maursois et même du Ruthénois. L’arrivée du Mac Do n’a pas été anodine non plus, et c’est avec beaucoup de fébrilité que l’on attend avec impatience la concrétisation des aménagements de la zone du Centre.

Les Animaux fantastiques, Rogue On, Zootopie...

Pas facile de faire la programmation d’un cinéma quand on sait que 700 films sont sortis dans l’année. Sur les dix films projetés à La Strada qui ont accueilli le plus grand nombre de spectateurs figurent 5 films pour enfants ; trois comédies françaises et deux blockbusters américains (Les Animaux fantastiques et Rogue One). Pour autant les trois plus gros succès commerciaux de l’année sont ici « Zootopie » de Dysney (3 159 entrées), le film d’animation français « Comme des bêtes » (2 629) et la comédie française « Les Tuches II » (2 553) Un classement assez similaire au classement français !

Centre Presse Aveyron
L'immobilier à Decazeville

98160 €

Centre-ville de Decazeville, au troisième étage avec ascenseur.Très bel app[...]

91000 €

A VENDRE-Grande Maison avec appartement T2 (35m2) à rénover en rez de chaus[...]

17000 €

A VENDRE DECAZEVILLE-500 m centre-ville,Terrain à bâtir exposé Sud-Ouest av[...]

Toutes les annonces immobilières de Decazeville
Réagir