Jean Delpuech, bâtisseur de la gauche ruthénoise, n’est plus

  • Jean Delpuech a marqué durant de longues années la vie politique municipale, par son engagement à gauche « et sa capacité à rassembler »,
    Jean Delpuech a marqué durant de longues années la vie politique municipale, par son engagement à gauche « et sa capacité à rassembler »,
Publié le , mis à jour
Centre Presse Aveyron

Jean Delpuech s’est éteint mercredi soir à l’âge de 80 ans. C’est une figure ruthénoise qui disparaît après avoir marqué durant de longues années la vie politique municipale, par son engagement à gauche « et sa capacité à rassembler », comme le soulignent ceux qui l’ont connu . C’est en 1977 qu’il rejoint le Parti socialiste au seins duquel il prendra, dès 1983, de nombreuses responsabilités locales tout au long de sa carrière. Plusieurs fois présent sur les listes municipales face à Marc Censi, il devra attendra 1989 pour être élu conseiller municipal au sein du groupe d’opposition à Marc Censi, conduit par Dominique Raynal. Il sera élu régulièrement jusqu’en 2001, puis à nouveau de 2004 à 2008 à la suite de la démission d’un conseiller. Le voilà dans la majorité en 2008 avec l’élection de Christian Teyssèdre dont il sera, durant tout le mandat, adjoint aux finances. Il raccroche les gants lors de l’élection de 2014, sans pour autant soutient son entourage, se départir de son profond intérêt pour la politique. « Très rigoureux dans ses dossiers, très pugnace, Jean Delpuech a été un pilier de la construction de l’opposition municipale, mais aussi un pilier de la majorité en tant qu’adjoint aux finances de Christian Teyssèdre », confie Monique Bultel-Herment, première adjointe au maire de Rodez. « Il nous a montré la voie de l’engagement, et une profonde détermination à défendre ses (nos) valeurs, ajoute Gilbert Gladin qui fut à ses côtés conseiller municipal dans l’opposition. C’est un compagnon de route et ami d’une grande droiture ». Jean Delpuech était professeur d’histoire-géographie notamment au collège Fabre et au lycée Foch. Il a également été président du club de foot des Moutiers. A ses proches, et notamment à son fils Laurent, secrétaire du groupe socialiste et républicain au conseil départemental, Centre Presse présente ses plus sincères condoléances.

Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

130000 €

RODEZ proche TOUR DE VILLE - Rare sur le marché, appartement de type 2 de 5[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?