Musique : l’Orchestre des 4C détonne dans le paysage musical hexagonal

  • Le directeur artistique Robin Viès peut être très fier de tous ces quarante jeunes issus des « orchestres à l’école » (Photos jean-louis bories)
    Le directeur artistique Robin Viès peut être très fier de tous ces quarante jeunes issus des « orchestres à l’école » (Photos jean-louis bories)
  • Musique : l’Orchestre des 4C détonne dans le paysage musical hexagonal
    Musique : l’Orchestre des 4C détonne dans le paysage musical hexagonal
  • Musique : l’Orchestre des 4C détonne dans le paysage musical hexagonal
    Musique : l’Orchestre des 4C détonne dans le paysage musical hexagonal
  • Musique : l’Orchestre des 4C détonne dans le paysage musical hexagonal
    Musique : l’Orchestre des 4C détonne dans le paysage musical hexagonal
  • Musique : l’Orchestre des 4C détonne dans le paysage musical hexagonal
    Musique : l’Orchestre des 4C détonne dans le paysage musical hexagonal
  • Musique : l’Orchestre des 4C détonne dans le paysage musical hexagonal
    Musique : l’Orchestre des 4C détonne dans le paysage musical hexagonal
  • Musique : l’Orchestre des 4C détonne dans le paysage musical hexagonal
    Musique : l’Orchestre des 4C détonne dans le paysage musical hexagonal
Publié le

Le Conservatoire à rayonnement départemental (musique et théâtre) de l’Aveyron développe l’accès aux pratiques culturelles au travers d’actions de sensibilisation artistique. Ces actions répondent à l’engagement du CRDA dans le développement de l’éducation artistique et culturelle.

Aussi, avec le soutien de la commune d’Onet-le-Château et de la Fondation Daniel et Nina Carasso, le CRDA a créé l’an passé un orchestre symphonique ouvert à tous les enfants issus de ces orchestres à l’école et baptisé L’Orchestre des 4C.

C comme Culture : donner aux enfants et à leur famille accès à la culture par le biais de l’apprentissage musical.

C comme Considération : lutter contre les exclusions et discriminations, et reconnaître les enfants comme acteurs du territoire en tant que musicien amateur éclairé.

C comme Cohésion : s’appuyer sur la cohésion d’orchestre pour renforcer une dynamique d’écoute et de solidarité.

C comme citoyenneté : préparer les enfants à leur rôle de citoyen en leur donnant accès aux savoirs, en leur permettant de partager des connaissances et des expériences, en les amenant à créer et innover au cœur de la cité.

Projet fédérateur, cet orchestre participe pleinement à la cohésion sociale et territoriale. Veillant à ce que ce facteur de développement profite au plus grand nombre, l’Orchestre des 4C entend fédérer les acteurs éducatifs, sociaux et culturels du territoire, en développant des synergies autour des projets partagés.

Quarante adolescents sont impliqués dans ce dispositif exceptionnel et ils répètent toutes les semaines au théâtre de La Baleine sous la direction de Robin Viès, enseignant au Conservatoire et coordinateur des orchestres à l’école. Ce qui fait de cet ensemble musical un orchestre unique ! Afin de dépoussiérer la musique classique, l’Orchestre des 4C a pour vocation de jouer des musiques actuelles et urbaines.

En partenariat avec Ulysse maison d’artistes, la MJC d’Onet-le-Château et le théâtre de La Baleine, l’O4C se produira pour les trente bougies du Conservatoire départemental dans la grande salle castonétoise samedi 2 juin, dans un concert hip-hop symphonique avec des artistes locaux et de renommée internationale : les Toulousains de KKC Orchestra (quatre chansons), les Aveyronnais Lombre et Adjam (deux titres chacun).

Invité de cette initiative, Lombre ne tarit pas d’éloges : « C’est une proposition intéressante. J’ai accepté de relever ce défi par curiosité car ce n’est pas ma culture musicale et je découvre d’autres instruments. Plus jeune, je n’ai pas eu cette chance et je trouve ça “ouf”. C’était normal de soutenir ce projet. »

Centre Presse / Rui Dos Santos
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?