Les Jeunes Socialistes de l’Aveyron mettent la clé sous la porte

  • Les Jeunes Socialistes de l’Aveyron mettent la clé sous la porte
    Les Jeunes Socialistes de l’Aveyron mettent la clé sous la porte
Publié le , mis à jour

A l’heure où le parti socialiste intronisait ce week-end à Aubervilliers, Olivier Faure, son nouveau chef à l’occasion de son 78ème congrès, les jeunes socialistes aveyronnais entérinaient la fin d’une ère. Après quasiment 20 ans d’existence, les Jeunes Socialistes de l’Aveyron ont fait le choix de cesser leur activité.

« Discret•e•s, les militant•e•s Aveyronnais•e•s ont toujours été animé•e•s par un engagement désintéressé et l’investissement assidu pour la diffusion des valeurs de justice, de solidarité et de protection de l’environnement, fait valoir un communiqué. Néanmoins, notre faible effectif, nos cheminements intellectuels, nos questionnements personnels et nos parcours divers, ne nous permettent désormais plus d’assurer la vitalité de la fédération. »

Au-delà de contingences d’emploi du temps, la « triste décomposition entretenue » par les groupes politiques lors du Congrès du Mouvement des Jeunes Socialistes à Bondy des 10 et 11 février, a fini d’éroder la motivation de la dizaine des jeunes militants aveyronnais au sein d’une organisation « qui ne sait se reconsidérer, dans un contexte laborieux pour la Gauche ».

« Sans créer les conditions d’un débat sérieux et contradictoire, le Bureau National a convoqué un Congrès de réforme statutaire à Paris, qui a voté en faveur de l’indépendance du mouvement ce samedi 07 avril, quittant de fait le Parti Socialiste » termine le communiqué.

Centre Presse
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?