Course à pied - Trail

Marathon : l'ekiden fait son retour sur le bitume ruthénois

  • Près de 1200 coureurs sont attendus demain dans les rues de Rodez.
    Près de 1200 coureurs sont attendus demain dans les rues de Rodez. - PIXSPO
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages
Demain se déroulera dans le centre historique de la ville la deuxième édition ruthénoise de l’ekiden.

Pour sa première édition en 2017, le marathon en relais avait attiré 1002 coureurs et des centaines de spectateurs dans les rues de Rodez.

Cette année la course revient pour une seconde édition de 42,195 km avec de nouvelles équipes et un nouveau podium.

Parmi ces équipes, aux noms parfois insolites, se trouvent des entreprises relevant le défi du Challenge Entreprise.

La cohésion avant la compétition

Ce challenge regroupe quarante-sept entreprises, contre quarante l’année dernière, qui vont relever le défi du marathon sous les mêmes couleurs. « Participer à l’ekiden, c’est l’occasion de se retrouver entre collègues hors du cadre du travail », déclare José Sanchez, coordinateur de l’équipe Immo de France. 

S’inscrire à la course est aussi une manière de se fixer des objectifs, et le fait que les distances soient variées permet aux équipes d’être sportivement diversifiées. « Notre équipe est faite de personnes qui courent régulièrement, et d’autres pratiquement jamais, d’ailleurs ces derniers sont les seuls à s’être entraînés pour la course », précise Dominique Paris, membre de l’équipe Autodistribution Fia.

Si certains préfèrent s’entraîner individuellement avant de se retrouver dans les rues de Rodez samedi soir, d’autres préparent la course en s’entraînant ensemble.

C’est ainsi que le Team Intersport Rodez se chauffe les muscles ensemble avant le départ du marathon en relais qui sera donné à 19 h 30 place des Rutènes. L’équipe, autant sportive dans son nom que baskets aux pieds, envisage même de continuer ces entraînements collectifs après la course.

Au-delà de l’aspect sportif, ce que recherchent les coureurs est avant tout de partager un moment de convivialité, et puis de prolonger la soirée, car après l’effort, le réconfort. Même si certains nourrissent intérieurement l’envie de faire un temps honorable, l’objectif premier n’est pas là. Tous sont animés par l’envie d’échapper à la routine le temps de quelques kilomètres.

Certaines équipes qui n’avaient pas pu, ou pas pensé à monter une équipe en 2017 découvriront la course lors de cette seconde édition, alors que d’autres sont presque déjà des habitués de l’événement.

L’équipe Autodistribution Fia pour qui ce sera la seconde participation, prendra le départ avec une petite longueur d’avance grâce aux conseils et aux retours des coureurs de l’année précédente.

Les rues de Rodez en fête

La particularité de l’ekiden est qu’elle se court le soir. Les sportifs devront adapter leur repas, leur échauffement et leur mental en fonction de leur horaire de départ. 

Pour les soutenir tout au long des 42,195 km et jusque tard dans la nuit, les rues de la ville s’animeront au rythme des bandas, concerts et autres animations.

Les quelque 1200 coureurs seront alors portés par de nombreux supporters, et ce jusqu’à la ligne d’arrivée.

Réagir