Musique

Une première édition du Festi’Miladiou haute en couleurs et en sonorités

  • Une première édition du Festi’Miladiou  haute en couleurs et en sonorités
S'abonner Mis à jour le -- partages

Dès le milieu de l’après-midi, samedi, la place Foch est devenue l’épicentre de la première édition du Festi’Miladiou. L’artiste grapheur Risotto a planté le décor avec ses réalisations. Eddy Tsige, patron de l’Eden Café et Adjam, les deux organisateurs, ont invité de nombreux artistes pour une programmation aux couleurs locales mais avec des touches d’ailleurs. Les deux organisateurs ont souhaité en effet marier différentes cultures pour un résultat, au final, plutôt réussi. Si la soirée a démarré doucement, les différents groupes qui se sont succédé sur scène ont distillé une ambiance festive jusque tard dans la nuit.

Réagir