Capdenac-Gare : la société Nutergia à la pointe de la recherche

  • 70 salariés travaillent déjà sur le nouveau site de production.
    70 salariés travaillent déjà sur le nouveau site de production. PIXCOR / PIXCOR
Publié le / Mis à jour le S'abonner

L’entreprise capdenacoise a invité des journalistes spécialisés de tout le pays pour présenter son nouveau et ultramoderne laboratoire, installé sur la commune de Causse-et-Diège.

On ne va pas tourner autour du flacon de gélules. Nutergia, pour y aller sans détour, c’est le 3e opérateur français sur le marché des compléments alimentaires (parmi 400 marques au total). C’est le 2e laboratoire français de compléments nutritionnels distribués en pharmacie. Ce sont 300 salariés, ou presque. Ce sont 45 M€ de chiffre d’affaires (+12 % cette année). Ce sont 7 M€ de produits écoulés à l’export (1 sur 3), en Europe majoritairement, avant des développements prévus au Maghreb, en Amérique du Sud et en Asie. Ce sont 5,5 millions d’unités produites en Aveyron, pour 75 références. Ce sont 20 000 produits vendus chaque jour. C’est, depuis le début de l’été, la mise en route d’un nouveau laboratoire ultramoderne situé en pleine campagne, commune de Causse-et-Diège, à quelques encablures du village de Gelles.

"Stupéfaits"

Un nouvel outil de travail, "indispensable pour accompagner la croissance réfléchie et maîtrisée de l’entreprise", comme l’a précisé, hier, Antoine Lagarde, directeur général de Nutergia et fils de Claude Lagarde, fondateur de la société en 1989 ; une précision apportée à une vingtaine de journalistes venus de tout le pays et représentant autant de revues ou de publications spécialisées dans la santé notamment.

Car au-delà de ce que représente aujourd’hui Nutergia, son nouveau laboratoire a de quoi interpeller. Sans trop exagérer, ce superbe vaisseau posé en rase campagne, par le choix de dirigeants "profondément attachés à l’Aveyron et au monde rural", fait l’admiration de la plupart de ceux qui s’en approchent.

"Les visiteurs que nous avons reçus ces dernières semaines, clients ou partenaires, ont tous été unanimes pour souligner l’attrait de cet équipement, se félicite Antoine Lagarde. Beaucoup se sont même dits stupéfaits de découvrir pareil bâtiment dans un tel cadre. Ce nouveau laboratoire se veut complètement intégré à son environnement et il porte les valeurs de l’entreprise : expertise et respect de la nature."

15 M€ d’investissement

L’ensemble architectural comprend quatre bâtiments distincts qui regroupent les services de recherche et de développement ; la production ; le laboratoire d’analyses ; le contrôle qualité ; le stockage des matières premières (à 80 % d’origine française et à 85 % bio) et des produits finis ; la plateforme logistique d’expédition ; ainsi qu’un espace de restauration et de réception (l’activité administrative demeure à Capdenac, siège historique de Nutergia).

Près de 70 salariés travaillent déjà sur site, dont une équipe de recherche composée de docteurs en science et d’ingénieurs en nutrition. La mise en service de l’ensemble a débuté en juillet dernier et trois mois ont été nécessaires pour le rendre opérationnel, au terme de deux ans de travaux pour un investissement de 15 M€.

Le tout réalisé "avec le souci de préserver la nature environnante et dans l’objectif de tendre vers toujours plus de qualité", ont répété hier les dirigeants de Nutergia. Une entreprise "fière d’être aveyronnaise" et qui sait donc, aussi, soigner sa communication.

 

François Cayla
Voir les commentaires
L'immobilier à Capdenac-Gare

436600 €

A découvrir, ancien moulin à eau du 18 ème siècle situé dans un écrin de ve[...]

149000 €

Proche du centre-ville de Capdenac, dans un secteur calme, maison de type 3[...]

209800 €

Capdenac : Ensemble immobilier comprenant : Une grange rénovée de type 2, u[...]

Toutes les annonces immobilières de Capdenac-Gare
Réagir