Chutier

Trois jours de La Truyère : l'Espagnol Gelabert au sommet

  • Le spectacle a encore été au rendez-vous.
    Le spectacle a encore été au rendez-vous. Photo JLB - CPA / Photo JLB - CPA
Publié le / Modifié le S'abonner

Le pilote ibérique qui avait pris la tête du classement à l’issue de la 2e étape samedi soir a confirmé hier et inscrit son nom sur les tablettes des Trois jours de La Truyère.

C’est sous une météo quasi estivale que s’est déroulée cette 3e et dernière étape des Trois jours de la Truyère, hier tout autour d’Entraygues. Une étape qui aura tenu les spectateurs en haleine tout au long de la journée car rien n’était encore joué et les pilotes se sont livrés à fond pour tenter de l’emporter ou de se hisser sur le podium.

À ce petit jeu, chez les Experts, la catégorie reine, Miquel Gelabert, le pilote espagnol qui avait pris les commandes la veille, confirmait et s’imposait mais de peu devant le Languedocien Loris Gubian qui, auteur d’une excellente 3e journée, s’installait sur la deuxième place du podium à seulement trois petits point du vainqueur.

Le Castonétois Nathan Molinarie champion de France

Chassé du podium la veille, Alexandre Ferrer, le champion de France en titre, donnait tout et parvenait à revenir sur cette boîte.

Chez les seniors 1, c’est Alexandre Berlatier, deuxième à l’issue de l’étape de samedi, qui s’impose devant Rémy Rovery et Pierre Hernando, qui avait caracolé en tête lors des deux premières journées. Une victoire qui n’empêche pas le jeune Castonétois Nathan Molinarie, 5e au général, d’obtenir le titre de champion de France des classiques. Une sacrée performance à 18 ans tout juiste ! En seniors 2, une fois n’est pas coutume, Philippe Berlatier n’est pas sur la plus haute marche du podium mais sur la 3e, derrière Benjamin Delamotte et Médéric Delannoy.

Quant à la vice-championne du monde, Berta Abella elle s’impose chez les féminines et prend la 5e place en catégorie senior.

Serge Carrière
Voir les commentaires
Réagir