Justice

Rodez : neuf mois ferme après avoir tiré sur des passants avec des répliques d'armes

  • L'affaire a été jugée au Palais de justice de Rodez.
    L'affaire a été jugée au Palais de justice de Rodez. Archives / Archives
Publié le / Modifié le S'abonner
Les faits s'étaient déroulés en septembre, dans la rue Saint-Cyrice.

Le 25 septembre, en fin de journée, dans la rue Saint-Cyrice, àRodez, deux personnes se sont fait tirer dessus. Leur procurant une grosse frayeur, comme on peut l’imaginer.
Ce mardi, le dossier des deux auteurs présumés de ces tirs était examiné par le juge Olivier. Seul un des deux protagonistes visés était présent. Et a expliqué ce qu’il s’est passé. « J’ai des répliques d’airsoft cachées sous mon lit. Ce jour-là, un collègue est venu chez moi. On s’apprêtait à partir en soirée. J’ai pris une douche, et pendant ce temps, il a pris l’arme. Quand je l’ai vu, je n’étais pas très content.Je lui ai montré comment on faisait en tirant une balle sur les toits. Mais je n’ai visé personne. Puis il a repris l’arme, alors que je lui demandais d’arrêter, il a visé dans la rue et s’est vanté d’avoir touché quelqu’un. J’étais en colère. Je lui ai dit que les policiers allaient arriver et ça n’a pas loupé… »
Devant ce récit, le juge a invité dans un premier temps le prévenu à « s’engager dans l’armée » pour assouvir sa passion pour les armes et ne pas « faire n’importe quoi avec… »
Reste que le procureur Chabbi, lui, était plutôt remonté face à cet acte. Il a pointé du doigt "le traumatisme" que pouvaient causer de tels actes sur les victimes (elles n’étaient pas présentes au tribunal). Et avait du mal à dissimuler sa colère en expliquant en outre que, dix jours auparavant, le prévenu avait écopé de trois mois de prison avec sursis pour délit de fuite. Une colère qui l’a amené à requérir neuf mois de prison pour chacun des deux prévenus.
Seul, sans avocat, ce jeune Ruthénois eu beau juger excessif ces réquisitions, il n’a pas fait fléchir le juge Olivier, qui s’en est tenu à la volonté du procureur. « C’est une peine aménageable.Cela doit vous inciter à faire des efforts. Si vous vous tenez bien, il n’y aura pas de problèmes ».

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

789 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE- Prestation de qualité sur l[...]

345000 €

A vendre jolie maison familiale de ville T7 dans quartier calme, proche com[...]

318 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE Entrée avec dégagement, cuis[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir