Jeux

Rodez : les salles à énigmes cherchent leurs futurs champions

  • Alexia Dias et Yoan Trézières dans une des salles où se déroulera le championnat.
    Alexia Dias et Yoan Trézières dans une des salles où se déroulera le championnat. Photo J.M. -
Publié le / Modifié le S'abonner
La démocratisation des salles à énigmes se poursuit en Aveyron. Dernière idée créée par les gérants des cinq escape game locaux, un championnat départemental, organisé entre mars et juin.

Les amateurs de casse-tête chinois risquent fort de se torturer les méninges. Et pour cause ! S’appuyant sur le succès de leur établissement respectif, les responsables des salles à énigmes, plus connues sous le nom d’escape game, ont uni leur force autour d’un projet commun. Dès le lundi 11 mars, les joueurs les plus chevronnés pourront se lancer dans l’aventure du premier championnat aveyronnais, quelques semaines après un essai réalisé en terre héraultaise.

La compétition, chapeautée par Yoan Trézières et Alexia Dias, de l’enseigne Énigme Rodez, est organisée selon un modèle relativement simple. Afin de départager les futures équipes participantes, un classement à points sera établi durant les deux mois d’épreuves. À la seule différence que les heureux gagnants de la première édition seront ceux qui auront cumulé le moins de points possible. "Pour les groupes qui participeront au championnat, nous prenons en compte le temps passé dans chaque salle et le nombre de pénalités cumulées si des indices ont été dévoilés aux joueurs pour les aider à avancer ", détaille le superviseur ruthénois, qui rappelle la nécessité de former des équipes de quatre à cinq aventuriers et de jouer dans trois lieux différents sur les douze mis à la disposition pour valider les scores finaux.

Attirer des partenariats prestigieux

Les organisateurs, conscients que la participation à un tel jeu engendre un coût financier important, ont fait le choix, dans un même temps, de structurer cette première du genre. Reprenant le modèle associatif, l’inscription au championnat nécessitera le payement d’une cotisation. Qui permettra, outre l’obtention de la traditionnelle carte de membre, de bénéficier de tarifs avantageux sur chaque partie. "Bien entendu, les tarifs proposés pour participer à la compétition seront réduits par rapport au prix pratiqué habituellement ", tempère Yoan Trézières, qui estime que les frais demandés au départ seront amortis dès la quatrième rencontre. Désireux de créer de nouvelles dynamiques, les gérants d’escape game aveyronnais n’utiliseront pas ces fonds pour faire vivre leur entreprise, mais pour gratifier les joueurs de lots intéressants (voir encadré). "L’argent que nous aurons récolté grâce aux cotisations nous servira également à financer la communication liée à l’organisation de cette compétition ", expliquent les têtes pensantes du projet qui, de la sorte, espèrent attirer des partenaires prestigieux.

Gratifications pour les meilleurs

Les organisateurs du premier championnat départemental d’escape game comptent récompenser les meilleurs joueurs à l’issue de l’épreuve. Les cinq meilleures équipes de l’Aveyron bénéficieront de réductions pendant une année dans les salles à énigmes participant au projet. Des tarifs dégressifs de 10 à 50 % en fonction du classement final. Des lots supplémentaires pourraient être remis en cas de record et en fonction du nombre de participants si jamais ceux-ci étaient battus au cours des deux mois de compétition. « Nous sommes toujours à la recherche d’éventuels partenariats afin de gagner en visibilité sur la compétition », confirme l’équipe en charge de la compétition.

Renseignements sur la page Facebook CEG Championnat d’Escape game
Jérémy Mouffok
L'immobilier à Rodez

547 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D'AGENCE Face sur palier : Entrée ave[...]

248000 €

Grand appartement de type 6 occupant l'entier 2ème étage d'un immeuble du d[...]

572 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D'AGENCE - Ravissant 3 Pièces proche [...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir