Open de Rodez

Tennis : Morgane Pons tient à son titre

Abonnés
  • Deuxième titre à Rodez pour Morgane Pons.
    Deuxième titre à Rodez pour Morgane Pons. J.-L.B. / J.-L.B.
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

La Niçoise, qui s’était imposée l’an dernier, a récidivé hier, en dominant Rania Azziz en finale de l’Open de Rodez, 6-3, 6-2.

 

Jamais deux sans trois. En battant Rania Azziz hier, en finale de l’Open de Rodez, Morgane Pons a continué son sans-faute face à la joueuse du TC Saint-Priest, qu’elle avait déjà affrontée deux fois cette saison, pour autant de succès. "Cette fille, c’est ma bête noire", lâcha Azziz à l’issue de la finale, qu’elle a perdue en deux sets, 6-3, 6-2, de façon logique.

Pons finit le premier set en trombe

L’intéressée avait pourtant bien commencé la rencontre, en misant sur sa puissance au service et dans le jeu de fond de court, qui lui permettaient de dicter le rythme des échanges et de mener 3-2 grâce, notamment, à un jeu blanc dans le troisième. "Elle jouait super bien, m’agressait, et j’ai beaucoup subi au départ, reconnut Pons. Elle a un jeu puissant, prend tôt la balle et construit vite les points, sans trop d’échanges."

Sûre de sa force, la Niçoise misa ensuite sur son expérience ("Je ne me suis pas énervée"), sur son ascendant psychologique face à Azziz et sur un jeu bien plus varié, notamment pour éviter de subir les rallies que la joueuse de la métropole lyonnaise lui imposait, afin de reprendre la direction des échanges et les faire tourner en sa faveur. Revenue à 3-3 grâce à un jeu blanc, elle réalisa un break dans la foulée, avant de s’offrir le gain du premier set en bouclant les deux derniers jeux de la même façon que les précédents.

Azziz craque physiquement

Le rapport de forces ayant commencé à tourner à son avantage, la quarante et unième joueuse française enfonça le clou dans la seconde manche, au cours de laquelle Azziz ne lui tint tête que le temps de deux jeux. "Physiquement, je n’ai pas pu suivre, regretta Azziz. J’avais fait un gros match contre Alice Bacquié hier (vendredi, en demi-finale, NDLR), qui m’avait valu des courbatures. Le début du premier set, dans la foulée de l’échauffement, ça allait, mais après, j’ai senti que j’étais dans le dur sur le plan physique et sur le plan mental aussi."

À 1-1, Pons, qui consacre la majeure partie de son temps à sa tâche d’entraîneur, trouva les ressources nécessaires pour remporter un jeu au cours duquel elle avait été menée 40-0 et ainsi mettre un gros coup au moral de son adversaire, qui, malgré le gain du jeu suivant, se montra fébrile. La tête de série numéro une déroula ensuite son jeu ("J’étais contente de mon niveau compte tenu du fait que je m’entraîne peu et ne joue pas beaucoup de tournois"), remporta un nouveau jeu blanc, signa un dernier break dans la foulée et fila sereinement vers son deuxième titre à Rodez.

Centre Presse
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

32 €

Box fermé au sous sol d'un copropriété située en plein coeur du faubourg.[...]

89000 €

A découvrir bel appartement de type F3 de 85m²! Facilement transformable en[...]

414 €

RODEZ : T1 Bis mansardé avec une déco contemporaine et prestations de quali[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir