Cyclisme à Sébazac : Ledig (Blagnac) succède à Burdack

  • 50 cyclistes se sont lancés au départ du souvenir Etienne Fabre, contre 61 inscrits à la base.
    50 cyclistes se sont lancés au départ du souvenir Etienne Fabre, contre 61 inscrits à la base. CPA
  • 50 cyclistes se sont lancés au départ du souvenir Etienne Fabre, contre 61 inscrits à la base.
    50 cyclistes se sont lancés au départ du souvenir Etienne Fabre, contre 61 inscrits à la base. CPA
Publié le , mis à jour

Sous une pluie torrentielle, la course du souvenir Etienne-Fabre a rendu son verdict, à Sébazac, mercredi. Si les favoris n’ont pas su tenir leur rôle, les rebondissements furent nombreux dans cette course.

Au départ de la course du souvenir Étienne-Fabre à Sébazac, organisée mercredi par le Vélo Club de Rodez (VCR), 50 coureurs se sont fait face. Ils étaient pourtant 61 inscrits, mais certains ont préféré rester au chaud. En effet, les conditions climatiques ont dicté la course, dont le départ a dû être repoussé à 15h30. L’épreuve a donc été réduite à cinq tours, raccourcissant le trajet de 17 km et portant le total à 85 au lieu des 102 prévus (6 tours).

Le départ lancé était donné et à la sortie de Sébazac, les cyclistes étaient lâchés. Les premiers courageux, pas dérangés par le temps, n’ont pas perdu de temps pour attaquer. David Raynal (VC Rodez), Ludovic Burdack (Decazeville) le tenant du titre, et un coureur de la team Inca, équipe représentée par des Sud-Américains venus à Aurillac en formation, comme les Japonais qui avaient triomphé à Rignac il y a deux semaines de cela, s’échappaient.

Ces trois-là allaient mener la course pendant un peu plus de deux tours, affichant même jusqu’à 40 secondes d’avance au milieu du deuxième tour. Les échappés tenaient le rythme face à un peloton dynamique, mené par le premier du challenge Aveyron à ce moment-là : Guillaume Loubeau (Decazeville).

Echappées sans réussite

À la sortie de Sébazac, au début du second tour, alors que la pluie faisait son retour, le peloton revenait sur les trois coureurs de tête.

Tour à tour, plusieurs coureurs essayaient de créer un écart avec le peloton. D’abord, David Raynal. Vite rattrapé, c’était au tour de Loubeau de s’essayer. Trop tôt ? Ce dernier avait pourtant vingt-cinq secondes d’avance à la fin du troisième tour. Ce dernier était rattrapé par un cycliste de Blagnac : Julien Ledig. A la Vayssière, le peloton refaisait son retard. Le groupe s’étirait, mais aucun ne tirait son épingle du jeu. La cloche sonnait, annonçant le dernier tour. C’est le moment choisi par Nathan Cabrol (Decazeville) et Julien Ledig pour se détacher. Une avance qu’ils ne perdront plus. Le duel se jouait alors au sprint entre ces deux-là. Cabrol accusant le coup, c’est Ledig qui s’est imposé, avec une moyenne de course, au vu des conditions, plus qu’honnête.

Centre Presse
Voir les commentaires
L'immobilier à Sébazac-Concourès

214000 €

Sébazac, maison de type 5 sur 265 m2 de terrain,  composée en rez de chauss[...]

95000 €

Charmante grange à rénover dans un environnement protégé, sur un terrain d'[...]

1100000 €

AVEYRON - RODEZ Située aux portes de la ville, proche de tous commerces et [...]

Toutes les annonces immobilières de Sébazac-Concourès
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?