Cinéma

Festival de Cannes 2019 : cinq films bien placés pour la Palme d'or

  • "Once Upon a Time in Hollywood" de Quentin Tarantino a rejoint à la dernière minute la sélection officielle.
    "Once Upon a Time in Hollywood" de Quentin Tarantino a rejoint à la dernière minute la sélection officielle. Courtesy of Sony Pictures -
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

(Relaxnews) - Si des vétérans de la Croisette se retrouveront à Cannes, entre Quentin Tarantino, les frères Dardenne, Ken Loach, Pedro Almodovar, Jim Jarmusch ou Terrence Malick, d'autres, à l'image d'Olivier Nakache et d'Eric Toledano ainsi que de Xavier Dolan tenteront de remporter pour la première fois l'ultime récompense dorée.

"Le Jeune Admed", de Jean-Pierre et Luc Dardenne

A 13 ans, le jeune Ahmed est perdu. En Belgique, là où il vit, ce jeune homme qui découvre la vie se laisse prendre entre les idéaux de son imam et les plaisirs de la jeunesse. 

Avec ce long-métrage qui traite de la radicalisation islamiste, les frères Dardenne visent leur troisième Palme d'or. Les Belges font partie du cercle très fermé des réalisateurs aux deux Palmes d'or, obtenues en 1999 avec "Rosetta" et en 2005 avec "L'Enfant". Le duo compte également à son palmarès cannois un Prix du scénario ("Le Silence de Lorna") et un Grand Prix ("Le Gamin au vélo").

Date de sortie : le 22 mai
Bande-annonce : Youtu.be/HG7d4D46Cpk

"Matthias et Maxime", de Xavier Dolan

A la suite d'un tournage pour un court métrage amateur, deux amis d'enfance doivent s'embrasser. Dès lors, leur relation est perturbée par ce geste de prime abord anodin. Confrontés à leurs préférences, les deux jeunes hommes font face à ce changement qui ébranle leur cercle social jusqu'à leurs propres existences.

Avec ce film, le cinéaste canadien signe son troisième film en compétition pour la Palme d'or, qu'il n'a encore jamais remporté malgré un Prix du jury en 2014 pour "Mommy" et un Grand Prix en 2016 pour "Juste la fin du monde".

Mektoub, my love : Intermezzo, d'Abdellatif Kechiche

La suite de "Mektoub, my love : Canto Uno", sorti en 2018, n'a pas encore dévoilé son synopsis dans le détail mais suivra un adolescent de 15 ans lors de son été dans les années 1980.

Le réalisateur franco-tunisien revient six ans après la consécration avec "La Vie d'Adèle" qui lui avait valu la Palme d'or, partagée avec ses actrices principales Léa Seydoux et Adèle Exarchopoulos. Il s'agit de sa deuxième participation dans la sélection officielle.

Once Upon A Time... in Hollywood de Quentin Tarantino

A la fin des années 1960, la star de télévision Rick Dalton et son cascadeur Cliff Booth ont du mal à poursuivre leur carrière. Dans cette industrie hollywoodienne qu'ils peinent à reconnaître, ces derniers vont se rapprocher de l'actrice Sharon Tate qui habite juste à côté.

Après une Palme d'or remportée grâce à "Pulp Fiction" en 1994, Quentin Tarantino revient à Cannes dix ans après "Inglourious Basterds", sélectionné en 2009.

Date de sortie : le 14 août
Bande-annonce : Youtu.be/z6Q_jjJo9g0

"Sorry We Missed You", de Ken Loach

Rare réalisateur auréolé de deux Palmes d'or ("Le vent se lève" en 2006 et "Moi, Daniel Blake" en 2016), Ken Loach est l'un des cinéastes les plus récompensés de l'histoire du festival cannois. Le Britannique a déjà reçu trois Prix du jury ("Secret défense", "Raining Stones" et "La Part des anges") ainsi qu'un Prix du scénario pour "Sweet Sixteen".

Trois ans après son dernier sacre, Ken Loach revient avec un nouveau drame socio-familial, centré sur des parents de Newcastle qui peinent à joindre les deux bouts jusqu'à ce qu'une réelle opportunité se présente à eux.

Relaxnews
Réagir