D’heureuses découvertes d’orchidées malgré l’orage

  • Quelques indications avant le départ.
    Quelques indications avant le départ.
  • À Gipoulou, échanges avant de grimper à Saint Jean le Froid À Gipoulou, échanges avant de grimper à Saint Jean le Froid
    À Gipoulou, échanges avant de grimper à Saint Jean le Froid
Publié le , mis à jour

Selon la légende, "l’orchidée apporterait un fils si la fleur s’ouvre vers l’est et une fille si elle s’épanouit vers l’ouest ! Il suffirait donc de tourner le pot pour conjurer le sort…"

Le 8 mai, Sauvegarde Patrimoine Mouret organisait la 19e édition de sa randonnée des Orchidées. Nombreux furent découragés par les prévisions météo, pluie, orage. Une vingtaine de personnes, dont cinq venues du Cantal, avaient décidé de braver le temps. Compte tenu de la situation et du fait qu’un retard important avait été constaté dans la floraison des orchidées, la montée jusqu’à Gipoulou au pied de Saint-Jean-le-Froid, s’est effectué en voiture. Sur le plateau, tout le monde est parti à la recherche et découverte d’orchidées, bécasse, limodore à feuilles avortées, bouffon, pourpre, homme pendu.

C’est à Mouret que le pique-nique a été sorti du sac et que Jean-Paul Favre a tenu en haleine son public en présentant, diapositives à l’appui, "Les stratégies sexuelles des plantes". Que de merveilles ignorées des non-spécialistes ! Par exemple, de la reproduction des algues il y a 900 millions d’années à, il y a 130 millions d’années, l’adonis du printemps qui protège l’ovule en l’enfermant dans une boîte ou en encore le sabot-de-vénus qui protège pistil et étamines en installant des languettes. L’orage eut beau gronder, l’intérêt ne s’est jamais démenti et Jean-Paul fut généreusement applaudi. Chacun est reparti heureux de ce temps de partage et de découverte et de l’accueil chaleureux reçu grâce à Bernard, Michèle, Michel, Sylvie sans oublier une autre Sylvie, fidèle aux randonnées des orchidées et qui, à côté de sa riche connaissance des plantes est une spécialiste de la lecture des paysages.

Au moins dans les quelques kilomètres autour de Mouret, les retours durent se faire en slalomant entre les branches victimes de l’orage. Fort heureusement, qu’ils soient remerciés, des bénévoles dégageaient les arbres tombés sur la chaussée.,

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Mouret

294000 €

Situé dans un écrin de verdure, sans aucune nuisance, très bel ensemble imm[...]

349000 €

Située dans la deuxième couronne de l'agglomération ruthénoise, MOURETdevie[...]

Toutes les annonces immobilières de Mouret
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?