Télé-médias

Après Steven Spielberg, Paul Feig va créer des programmes courts pour la plateforme Quibi

  • Paul Feig (au centre) a réalisé "L'ombre d'Emily" ("A Simple Favor") en 2018 avec Blake Lively et Anna Kendrick (à droite).
    Paul Feig (au centre) a réalisé "L'ombre d'Emily" ("A Simple Favor") en 2018 avec Blake Lively et Anna Kendrick (à droite). Anthony HARVEY / AFP / Anthony HARVEY / AFP
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

(Relaxnews) - Le réalisateur de "Mes meilleures amies" travaille actuellement sur plusieurs projets pour la nouvelle plateforme de vidéos courtes à la demande appelée Quibi. Paul Feig a annoncé lui-même cette nouvelle à l'occasion du Banff World Media Festival qui se déroule dans la province d'Alberta jusqu'au 12 juin 2019.

Décidément, la nouvelle plateforme Quibi continue d'attirer de grands noms du cinéma dans ses filets. Alors que Steven Spielberg travaille actuellement sur une série d'horreur qui aura l'originalité de n'être disponible qu'une fois la nuit tombée, c'est au tour de Paul Feig d'intégrer le projet.

C'est le réalisateur de la version 100% féminine de "SOS Fantômes" qui a lui-même annoncé cette nouvelle à l'occasion d'une keynote qui s'est déroulée le mardi 11 juin 2019 lors du Banff World Media Festival dans la province d'Alberta au Canada. "J'ai discuté avec Jeffrey [Katzenberg] et nous avons deux ou trois projets que nous développons", a révélé le réalisateur.

Ce dernier n'a pas hésité à vanter les mérites de cette nouvelle plateforme de courtes vidéos à la demande qui sera disponible sur smartphones. "C'est grisant que les formats courts aient une nouvelle chance. C'était plutôt enterré depuis longtemps parce qu'il n'y avait pas de marché. Maintenant, parce qu'il y a tellement de choses, ce type de contenus courts que vous pouvez regarder sur votre téléphone pour 10 minutes, c'est vraiment important à présent", a-t-il poursuivi. 

Néanmoins, aucune information concernant ces fameux projets en cours n'a été dévoilée. En attendant, le réalisateur continue de s'impliquer dans son combat pour une présence plus importante des femmes réalisatrices dans le monde du septième art. Le réalisateur de "L'ombre d'Emily" a lancé un incubateur pour réalisatrices baptisé Powderkeg. Résultat ? Six courts métrages réalisés par un groupe de femmes cinéastes issues de divers horizons. 

La plateforme Quibi, diminutif de "Quick bites", littéralement "Petites bouchées" en français, proposera des programmes courts sous forme de chapitrages entre 7 et 10 minutes. Co-fondée par Jeffrey Katzenberg et son associée Meg Whitman, Quibi devrait être lancée sur le territoire américain le 6 avril 2020 entre 4,99 et 7,99 dollars pour la version sans publicités. En levant un milliard de dollars, la nouvelle plateforme compte proposer 7.000 contenus dès sa première année notamment grâce à l'implication de plusieurs célébrités telles que Steven Soderbergh, Guillermo del Toro, Sam Raimi, Catherine Hardwick, Anna Kendrick, Doug Liman, Laurence Fishburne et Antoine Fuqua.

Relaxnews
Réagir