Santé

Les ondes électromagnétiques ont provoqué… une onde de choc

  • Les deux intervenants ont expliqué aux quelque cent cinquante personnes présentes comment réduire l’exposition aux rayonnements.
    Les deux intervenants ont expliqué aux quelque cent cinquante personnes présentes comment réduire l’exposition aux rayonnements.
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

"Je crains que cette industrie de la téléphonie mobile soit trop grosse pour tomber".

Cette phrase extraite du film "Ondes de choc" diffusée à l’espace André-Jarlan dans le cadre des activités de l’association Rencontres citoyennes traduit la difficulté de tous ceux qui veulent alerter les populations des possibles méfaits des ondes électromagnétiques.

Présenté par Frédéric Deboult, responsable d’antenne de la Haute-Garonne au sein de l’institut de géo-biophysique appliquée (IGA), spécialiste des ondes, santé et équilibre des lieux et des personnes, créateur de protegetonhome.com et Gilles Dupebe, responsable d’antenne de l’Aude IGA et président de l’association Ekizone 11, ce film a mis en avant les risques encourus avec une utilisation abusive du téléphone portable.

"Au début on parlait de téléphone portable potentiellement dangereux, aujourd’hui on ne peut plus affirmer officiellement que les téléphones portables ne nuisent pas à la santé", déclare dans le film le professeur Georges Carlo.

Un marché juteux

En affirmant que "ces chercheurs entêtés sont des héros… que les politiques et les industriels devraient écouter ces chercheurs", le professeur a subi de grosses pressions, sa famille a été menacée, sa maison a été incendiée, montrant ainsi que "les hobbies usent de tous leurs pouvoirs". Mais il maintient sa position, parlant même de marché juteux, d’escroquerie industrielle : "Le rayonnement des téléphones portables est invisible, seul le succès des industriels de la téléphonie mobile est visible." Pour corroborer ses propos, Georges Carlo a cité le calvaire de Malcolm Murray, aujourd’hui décédé suite à une tumeur au cerveau "contractée du côté où il portait à l’oreille son téléphone portable".

Les deux intervenants ont ensuite animé le débat : "Il ne faut pas renoncer au téléphone portable, mais il faut proltéger les cellules de notre cerveau."

Ils ont présenté plusieurs astuces pour réduire les méfaits des ondes électromagnétiques et fait appel à la responsabilité de chacun pour connaître les risques, ne pas les exagérer, prendre les mesures nécessaires, faire passer le message à tous.

CORRESPONDANT
L'immobilier à Rignac

41859 €

Investisseur : Les atouts majeurs de l’investissement : Rentabilité, Gestio[...]

285000 €

A 2km de Rignac et toutes ses commodités, 25mn de Rodez, superbe maison en [...]

529 €

LOCATION APPARTEMENT RIGNAC SANS FRAIS D AGENCE Une entrée avec placard, un[...]

Toutes les annonces immobilières de Rignac
Réagir