"Les Belles Endormies" interprètent "Ode au Divin et à la Nature"

  • Les instrumentistes et la chanteuse.
    Les instrumentistes et la chanteuse.
Publié le , mis à jour

"Les Belles Endormies" seront en concert vendredi 5 juillet en l’église de Lapanouse à 20 h 30. "Les Belles Endormies", du titre d’une œuvre de musique baroque, est un ensemble de musiciens professionnels spécialisés dans l’interprétation de la musique ancienne depuis une vingtaine d’années. Il est composé d’Odile Michelet, au violoncelle baroque ou à la viole de gambe, de Bernard Milon au violon baroque et d’Olivier Papillon au clavecin et à l’orgue. Cette année la soprano Gabrielle Alya est à leurs côtés. Ensemble, ils proposent un programme éclectique avec comme fil rouge, l’expression de la foi aux multiples facettes, dans la contemplation de la nature, à travers les âges et les cultures. Ainsi seront jouées des œuvres des XVIIe et XVIIIe siècles composées en France, Angleterre et Allemagne mais aussi des chants traditionnels du Mexique, des mantras indiens ou d’autres encore en hébreu. Ces derniers chants seront accompagnés au Handpan, percussion mélodique aux sonorités douces et chaleureuses. Un concert au carrefour des cultures, qui construit des ponts entre les peuples, ouvre des portes sur le monde, qui surprendra l’oreille de l’auditeur et le ravira à coup sûr. Après un premier concert pour cette saison dans la petite église de Saint Chèly à l’invitation des Compagnons de Saint Chély l’ensemble continue sa "folle tournée" dans l’Occitanie autour de l’Aveyron "c’est le plaisir de jouer ensemble, on a vraiment beaucoup de chance, on joue des musiques qu’on aime beaucoup. On est très contents de jouer dans des lieux comme cette chapelle aujourd’hui qui a un petit côté perdu dans les bois et qui nous plaît beaucoup" a confié Olivier Papillon, l’organisateur, dans l’église de Saint-Chély. Participation libre et en conscience.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?