Expo : avec Alègre, emballé c’est pesé

  • Jean Alègre lors du vernissage.
    Jean Alègre lors du vernissage.
Publié le , mis à jour

L’humour et les clins d’œil sont à tous les étages de l’exposition de Jean Alègre autour de tout ce qui a trait à l’emballage, et en particulier les sacs en papier véhiculant toute une histoire. Ces "Emballements", c’est le titre de son expo qui a pour cadre la salle du presbytère, jouent à la fois sur la mémoire collective et sur les prémices de la communication commerciale. Lors de l’inauguration, où le public était – et le sera durant toute la durée de l’exposition, accueilli par un penseur en carton, Alègre a su donner une tonalité faisant travailler les zygomatiques. Un vernissage non emprunté, sans ronds de jambe, avec juste ce qu’il fallait. Ou presque… Le sac est-il un objet d’art ? En le collectionnant Alègre répond que oui. Les siens, ceux de sa collection – entre 500 et 600 différents – sont en grande majorité en papier. D’où son projet d’imaginer une installation originale dans le cadre de la salle du presbytère (entre l’église Saint-Jean et le quartier de la Pause). "Le sac, c’est le symbole d’une société de consommation qui pollue le monde", tranche Jean Alègre.

"Le sac montre, oblige à montrer et fait de l’homme un support publicitaire", poursuit le même en ironisant sur une société d’hommes-sandwichs que l’on retrouve aussi sur les stades, dans les pelotons cyclistes… "Le sac est partout, il envahit, il séduit, il pollue la terre, l’air et l’eau, j’ai connu un temps où le journal de la veille servait d’emballage… Peut-être était-ce le temps de la vérité et de la simplicité." À ses yeux, justement à l’ère du tout emballage aseptisé, de la mise sous-vide, "le sac n’a de valeur que par sa marque." Vingt et un panneaux seront dispersés dans la salle du presbytère en deux temps en ce moment jusqu’au lundi 15 juillet et du samedi 10 au samedi 24 août pour une exposition qui se démontera et se remontera…

"Notre époque, opine Alègre, est celle de l’emballage, notamment de la vérité. Voyez les cadeaux et les promesses… Bizarres emballages qui cachent souvent une déception." Lui s’amuse de tout ça en "exposant cet éminent représentant de la société moderne." "Réunir ces sacs ensemble, alors que la concurrence fait rage", surprenant clin d’œil…

Correspondant
Voir les commentaires
L'immobilier à Najac

325000 €

Cet ancien corps de ferme est situé dans un petit hameau et profite d'un ch[...]

298000 €

Ensemble Immobilier de 3 Gîtes / Proche Najac Votre agence immobilière vo[...]

299000 €

Cette charmante propriété du 18ème siècle est situé dans le village médiéva[...]

Toutes les annonces immobilières de Najac
Réagir