Culture et Loisirs

Clairvaux : la seconde jeunesse des costumes médiévaux

Abonnés
  • Un nombreux public était présent dès l’ouverture des portes de la salle des fêtes.
    Un nombreux public était présent dès l’ouverture des portes de la salle des fêtes. Photos J ; B. / Photos J ; B.
Publié le / Modifié le S'abonner

La vente des costumes du spectacle médiéval de Clairvaux a rencontré, dès ce samedi 6 juillet, un réel succès populaire. Le bénéfice de cette vente, qui se poursuit aujourd’hui, permettra de participer au financement de la restauration de la tour principale du village.

De 1977 à 1992, durant chaque été, le petit village de Clairvaux a vécu à l’heure de son spectacle médiéval. Vingt-sept plus tard, il ne reste plus que de bons mais lointains souvenirs de cette fête populaire, ainsi que des centaines de costumes et autres accessoires conservés précieusement.

L’un des deux endroits de stockage de cet imposant butin devant être libéré, l’association des Amis de Clairvaux s’est résolue à mettre en vente les quelque 350 costumes de nobles, soldats, paysans, ecclésiastiqueses, les chapeaux, chaussures et autres hallebardes. La vente se déroule tout au long de ce week-end dans la salle des fêtes du village. Ainsi qu’en ont décidé les responsables de l’association, l’argent ainsi récolté permettra de contribuer au financement de la restauration de de la porte principale des anciennes fortifications du village, une tour à mâchicoulis du XIVe siècle, aux côtés notamment de la mairie de Clairvaux et de la Fondation du Patrimoine. Un chantier devenu nécessaire mais particulièrement conséquent qui devrait mobiliser une enveloppe de l’ordre de 250 000 €.

Organisateurs de spectacles et propriétaires de châteaux

Dès hier matin, lors de l’ouverture des portes, dans une ambiance particulièrement conviviale, un nombreux public s’est pressé dans la salle des fêtes pour prendre part à cette vente pour le moins insolite. De simples particuliers, venus le plus souvent en famille, mais également des organisateurs de spectacles comme ceux d’Estaing ou de Villeneuve, des collectionneurs et autres propriétaires de châteaux, comme celui de Valady ou celui de Taussac, qui n’est autre que le maire de Mur-de-Barrez, Alain Cezac. Après quelques séances d’essayage, chacun a finalement trouvé son bonheur pour quelques dizaines d’euros. Parmi les nombreux visiteurs, l’un des frères Prémontrés de Conques n’est bien évidemment pas passé inaperçu. Tel un véritable moine soldat, qui aurait changé d’époque, il est reparti avec deux lances…

La vente se poursuit tout aujourd’hui dimanche, de 9 heures à 18 heures.

Joel Born
L'immobilier à Rodez

685 €

Rodez : Très belle maison à la décoration moderne et soignée de type 4/5 de[...]

189000 €

Magnifique appartement de Type 4 situé dans le quartier très recherché de l[...]

32 €

Box fermé au sous sol d'un copropriété située en plein coeur du faubourg.[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir