Enseignement et formation

Onet-le-Château : Noël Boissonnade quitte le lycée La Roque

  • De gauche à droite : Bruno Montourcy, président du conseil d’administration, au centre Noel Boissonnade, directeur, à droite Jérôme Bourret, futur directeur.
    De gauche à droite : Bruno Montourcy, président du conseil d’administration, au centre Noel Boissonnade, directeur, à droite Jérôme Bourret, futur directeur. Repro CPA - Repro CPA
  • Noël Boissonnade à l'extrême gauche lors d'une animation sur le campus...
    Noël Boissonnade à l'extrême gauche lors d'une animation sur le campus... Archives - Archives
Publié le / Modifié le S'abonner

Au travers d’une (très) longue allocution et à l’occasion de son départ, le directeur du Lycée La Roque, Noël Boissonnade, s’est adressé aux partenaires emblématiques de l’établissement agricole et à ses collègues, retraçant un parcours de 7 années.

La restructuration de l’exploitation agricole qui rencontrait depuis de nombreuses années des difficultés financières, reste un moment fort : "C’était au cours du trajet qui nous amenait à Toulouse pour négocier les équipements et en particulier le robot, que Jérôme Hercouet et moi-même avons pris la décision d’étudier la mise en place d’une production allaitante en race Aubrac, un tout autre projet. C’est ce que nous avons annoncé et je me souviens la tête des différents interlocuteurs et en particulier l’architecte M. Terral", raconte Noël Boissonnade qui en profita pour remercier beaucoup de monde.

En 2017, il y a eu le réaménagement d’un ancien internat en quatre salles de cours et deux salles informatiques. Ces travaux ont permis d’offrir d’excellentes conditions de travail aux élèves. Depuis 2017 la municipalité castonétoise a lancé un projet d’envergure sur la plaine Nostre Seigne, avec plusieurs partenaires. La plaine est désormais entretenue par un troupeau de vaches Aubrac de la Roque : un projet "éducatif" souligné par le futur ex-directeur, qui en remercia la municipalité, tout comme il le fit pour le nouveau stade mis à disposition des élèves. Un projet d’éco pâturage sur les terres du siège sur le Causse Comtal est dans les cartons. D’autres projets sont en cours comme la mise en place d’un rucher. "Merci au Crédit Agricole pour ce partenariat et tout particulièrement à David Pons et Fabien Dalmares", ajouta encore Noël Boissonnade. Pour la 2e année consécutive le lycée a réalisé une transhumance de brebis au cœur de Rodez, faite en collaboration étroite avec l’Association des chiens de troupeaux qui maîtrisent bien l’encadrement et l’accompagnement du troupeau en particulier dans les rues ruthénoises. Côté avenir, Noël Boissonnade annonça l’agrandissement de l’internat pour accueillir davantage de jeunes, l’extension de l’atelier agroalimentaire pour permettre l’élaboration de multiproduits dans un cadre pédagogique, mais aussi l’accessibilité des bâtiments aux personnes handicapées sur l’ensemble de l’Agricampus, la rénovation d’anciennes salles de cours, et l’aménagement d’un ancien internat en salles de cours et salles informatiques pour le printemps 2020, avec une enveloppe budgétaire de 2 500 000 €.

Pas moins de 700 apprenants seront accueillis à la rentrée prochaine. Le taux de réussite aux examens tout diplôme confondu est de 97 % sur 10 ans. "Durant ces 7 années j’ai piloté l’établissement en collaboration étroite avec Bruno Montourcy. Merci Bruno pour votre dévouement sans faille ! Pendant ces sept années j’ai vécu avec vous tous des moments forts et très riches. Ces années sont passées très très vite ! J’ai aussi beaucoup appris !" Noël Boissonnade fera sa rentrée à l’EPL de Montpellier-Orb-Hérault et sera remplacé par Jérôme Bourret.

Centre Presse Aveyron
L'immobilier à Onet-Le-Château

145500 €

Quartier pôle Automobile d'Onet le Chateau, joli pavillon de type 4 mitoyen[...]

178000 €

Dans un secteur très prisè d'Onet le Château, parcelle de terrain à bâtir d[...]

658000 €

Maison exceptionnelle d'environ 450m2 habitables sur un terrain d'environ 1[...]

Toutes les annonces immobilières de Onet-Le-Château
Réagir