Environnement

Canicule : comment reconnaître les pathologies liées à la chaleur

  • Canicule : comment reconnaître les pathologies liées à la chaleur
    Canicule : comment reconnaître les pathologies liées à la chaleur
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

Météo France confirme une canicule très sévère pour ce mercredi et demain jeudi sur une grande partie de l’Hexagone. Les températures oscilleront autour de 40°C. Dans les grandes agglomérations, la sensation de chaleur intense peut s’accentuer localement. Si le coup de chaleur est bien identifié comme une urgence vitale, d’autres pathologies liées à la chaleur peuvent survenir et ne doivent pas être ignorées.

Les crampes de chaleur

En présence de températures très élevées, vous pouvez développer des crampes musculaires, ressenties dans l’abdomen et les membres notamment. Elles surviennent plus sûrement en cas de transpiration intense lors d’activités physiques exigeantes.

Comment réagir ? Pour les prévenir, évitez toute activité physique intensive pendant la canicule. Si une crampe survient malgré tout, cessez toute activité et reposez-vous dans un endroit frais. N’entreprenez aucune activité exigeante pendant plusieurs heures. En outre, buvez des jus de fruits légers. Et si ce symptôme dure plus d’une heure, consultez un médecin.

L’épuisement dû à la chaleur

Lorsque les températures dépassent les 35 degrés pendant plusieurs jours, vous pouvez également souffrir d’épuisement dû à la chaleur. En effet, la forte transpiration réduit le remplacement des fluides et sels corporels. Ce qui provoque des étourdissements, une sensation de grande fatigue, des insomnies ou une agitation nocturne inhabituelle.

Comment réagir ? Dans ce cas, reposez-vous dans un endroit frais et hydratez-vous en buvant de l’eau ou du jus de fruit. Si vous symptômes s’aggravent ou durent plus d’une heure, contactez votre médecin.

L’insolation

L’insolation est liée à l’effet direct du soleil sur la tête mais est favorisée par la chaleur. Les enfants y sont particulièrement sensibles. C’est pourquoi il est essentiel de leur éviter une exposition directe aux rayons UV. Des maux de tête violents, un état de somnolence, des nausées et éventuellement une perte de connaissance ainsi qu’une fièvre élevée peuvent se manifester.

Comment réagir ? Placez la victime l’ombre ou dans un endroit frais et enlevez ses vêtements. Aspergez-la d’eau fraîche et éventez-la. Appelez un médecin ou le 15 en cas de trouble de la conscience chez le jeune enfant.

Le coup de chaleur

Cette conséquence d’une exposition prolongée à une chaleur intense constitue une urgence médicale. Elle se manifeste par une peau chaude, rouge et sèche, des maux de tête violents, une confusion et une perte de conscience, éventuellement associés à des convulsions. Le corps n’arrive pas à contrôler la température qui augmente vite et peut atteindre et dépasser 40° C.

Comment réagir ? Composez le 15. En attendant l’intervention des secours, placez la victime à l’ombre et refroidissez-la en l’aspergeant d’eau froide et en la ventilant. Vous pouvez aussi si possible lui donner une douche froide ou un bain frais.

Destination Santé
Voir les commentaires
Réagir