Culture et Loisirs

Grand spectacle aquatique à Villefranche les 21 et 22 août

  • Le maire, Serge Roques, et Alexandre Mouly, de la société FWF concept, présentent le spectacle aquatique de la fin août.
    Le maire, Serge Roques, et Alexandre Mouly, de la société FWF concept, présentent le spectacle aquatique de la fin août. Repro CP - Repro CP
Publié le / Modifié le S'abonner

Un spectacle son et lumière aquatique va animer de façon inédite deux soirées dans la bastide.

Est-ce la canicule qui inspire le maire ? Ou bien l’Aveyron qui coule des jours trop tranquilles au cœur de la ville ? Ou encore ces jets d’eau de la place Notre-Dame tant décriés hier et plébiscités aujourd’hui les mercredis après-midi lorsqu’ils font la joie des enfants sous l’œil ravi des parents ? Ou encore le miroir d’eau de Bordeaux qui ferait des envieux ? Peu importe, mais après le succès du vidéo-mapping la municipalité va proposer un spectacle innovant inédit, les 21 et 22 août, à 22 heures, inspiré de la féerie d’eau et de lumière aperçue aux Lanternes chinoises de Gaillac, excusez du peu.

Un jet d’eau permanent

Serge Roques a décidé de s’adresser au même prestataire qui est intervenu dans le Tarn, d’autant plus qu’il s’agit d’un Aveyronnais, Alexandre Mouly, dont la société, FWF concept, basée à Mayran, est l’une des six entreprises françaises (la seule en Occitanie) à être passée maître dans l’art de dompter l’eau en couleurs et en musique. "Villefranche a un plan d’eau en centre-ville, il faut l’utiliser davantage, valoriser ce capital et le développer", insiste le maire. "D’autant plus qu’avec ces journées de canicule, les gens recherchent et la verdure et la fraîcheur, alors ce type de spectacle plaît", poursuit-il. Une vraie chorégraphie aquatique rarissime se prépare donc. "Pour une demi-heure de spectacle, il faut compter trente heures de programmation en amont", explique Alexandre Mouly. "On peut tout faire, près de 6 000 combinaisons sont possibles. On travaille en fonction du site et de la musique choisie", ajoute le même.

Alexandre Mouly, grand gaillard dont le père est artificier, est tombé, comme Obélix, dans la marmite, non pas de potion magique, mais de pyrotechnie, depuis tout petit. Si les feux d’artifice n’ont plus de secrets pour lui, il maîtrise maintenant cette diversification qu’est le spectacle aquatique. Il a mis au point "un prototype compact et efficace qui ne consomme pas trop d’énergie", rassure-t-il. Ce système et ses trois blocs pouvant produire 17 effets chacun seront installés sur une barge en dessous du quai du Temple. Pour une bonne vision du spectacle, il faudra vous installer en face, quai de la Sénéchaussée, entre le pont des Consuls et la place du Saint-Jean. "On commence par ces jeux d’eau mais on ne s’en tiendra pas là", prévient le maire.

En effet, fin août, devrait être installé un jet d’eau central permanent d’environ 20 mètres de haut, petit frère, toute modestie gardée, de celui de Genève. Et dans le futur, le maire envisagerait aussi d’installer une sorte de tunnel d’eau permanent sur les berges de l’Aveyron.

À l’approche des échéances électorales, dont on ne sait qui précisément sera sur la grille de départ, on n’arrête plus le premier édile…

GDM
L'immobilier à Villefranche-De-Rouergue

111000 €

Proche toutes commodités sur terrain plat de 746 m², maison de ville tout c[...]

420000 €

Propriété de charme et de caractère, maison bourgeoise de 1905 de près de 3[...]

62000 €

Agréable appartement de Type T1 bis duplex de 31.60 m² comprenant un séjour[...]

Toutes les annonces immobilières de Villefranche-De-Rouergue
Réagir