Bien-être

84% des Français souhaiteraient faire du sport "plus souvent"

  • Plus de la moitié des sondés (61%) déclare manquer de temps pour pratiquer du sport régulièrement, notamment les moins de 35 ans (81%).
    Plus de la moitié des sondés (61%) déclare manquer de temps pour pratiquer du sport régulièrement, notamment les moins de 35 ans (81%). Christopher Futcher/Istock.com / Christopher Futcher/Istock.com
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

(Relaxnews) - D'après le 8e baromètre sport-santé de la Fédération Française d'Éducation Physique et de Gymnastique Volontaire consacré aux freins et aux leviers dans la pratique sportive, une grande majorité de Français souhaiteraient faire plus de sport, mais échouent, par manque de temps ou par crainte de ne pas tenir le rythme.

Avec le Nouvel An, la rentrée de septembre représente la période la plus propice pour prendre de bonnes résolutions, comme adhérer à une association ou manger plus équilibré... Si l'on se fie au 8e baromètre Ipsos pour la Fédération Française d'Éducation Physique et de Gymnastique Volontaire (FFEPGV), se (re)mettre à la gym pourrait bien figurer dans la liste des Français et des Françaises.

L'enquête indique en effet que 84% des hommes et des femmes sondés souhaiteraient faire du sport "plus souvent", dont 58% "beaucoup plus souvent". Un défi qu'ils peinent toutefois à relever. Plus de la moitié des sondés (61%) estime manquer de temps pour pratiquer du sport régulièrement, notamment les moins de 35 ans (81%). 

"Même si les Français sont conscients des bénéfices de l'activité physique sur leur bien-être et leur santé, il subsiste des freins qu'il est urgent de lever", souligne Patricia Morel, présidente de la FFEPGV.

Les sondés souhaitent des cours "adaptés à leur condition physique"

En dehors du manque de temps, deux autres obstacles ressortent du sondage : le premier étant la peur de ne pas pouvoir tenir la cadence (54%), notamment chez les personnes âgées de plus de 60 ans (62%).

Le second frein concerne la perception qu'ont les Français de leur corps et la gêne qu'ils éprouvent à l'idée de l'exposer pour réaliser des activités sportives. Un répondant sur deux a déclaré avoir une "mauvaise image" de son corps. Cette tendance semble davantage marquée chez les femmes (58%).

Si comme le rappelle Patricia Morel, "le choix de son activité physique et du lieu où l'on va pratiquer est déterminant", d'autres critères contribuent à entretenir la motivation des Français, tels que des cours adaptés à leur condition physique (71%) ou pratiquer une activité physique avec des personnes qui "leur ressemblent"(61%).

Enfin, 66% estiment que le sport en entreprise ou des activités calquées sur les loisirs de leurs proches leur permettraient de dégager du temps pour se consacrer à l'exercice physique.

Enquête menée par Ipsos sur Internet du 14 au 19 décembre 2018 auprès d'un échantillon de 2.000 personnes, constituant un échantillon national représentatif de la population française, âgée de 15 ans et plus.

Relaxnews
Voir les commentaires
Réagir