Entre Aubrac et Carladez

  • Le château de Valon : un panorama sur les gorges de la Truyère à couper le souffle. Classé site remarquable de France et d’Europe.
    Le château de Valon : un panorama sur les gorges de la Truyère à couper le souffle. Classé site remarquable de France et d’Europe. Repro CPA
  • Une région pleine de charme
    Une région pleine de charme Repro CPA
  • Une région pleine de charme
    Une région pleine de charme Repro CPA
  • Une région pleine de charme
    Une région pleine de charme Repro CPA
  • Une région pleine de charme
    Une région pleine de charme Repro CPA
  • Une région pleine de charme
    Une région pleine de charme Repro CPA
Publié le

Avec la Fondation du Patrimoine, on vous propose une dernière balade estivale dans le Nord-Aveyron.

Même si les journées sont moins longues et les soirées un peu plus fraîches, il est encore temps de réaliser quelques belles balades. Comme celle que nous propose la Fondation du patrimoine. Entre Aubrac et Carladez.

Saint-Chély-d’Aubrac

L’église de Saint-Chély abrite une tribune rare en Aveyron, à étages et à balustres pour compenser la petitesse de l’église au XVIIIe siècle.

La croix des 3 évêques, entre Aubrac et Laguiole, commémore un concile tenu en 590 par les évêques de 3 diocèses. En 1238, les moines de la domerie d’Aubrac l’ont construit en mémoire de ce concile, à la limite des 3 diocèses du Gévaudan (Mende), du Rouergue (Rodez), de l’Auvergne (Saint-Flour) et des 3 départements de la Lozère, de l’Aveyron et du Cantal.

Église d’Aunac : c’était un prieuré important, qui compta parmi ses prieurs nobles et docteurs en théologie. La base du portail du porche date du XVe. La partie haute a été remaniée en 1606. Sur le tympan figure trois dates de restauration : 1606, 1879 et 1930, encadrant l’énigmatique barque de Saint-Pierre.

La montagne des Enguilhens

Entre 1 200 et 1 300 mètres d’altitude, on y trouve les vestiges d’une grange monastique datant du XIVe. Randonnée de 13 km pour découvrir la grotte du maquis Roland, où quelques jeunes se cachèrent pour échapper au travail obligatoire en Allemagne.

Moulin de Terral : sur la boralde de Saint-Chély, fondé en 1312. L’ensemble se compose d’un moulin à grain et d’un moulin à huile.

Depuis 1998, le site est en cours de restauration.

Argences en Aubrac

Orlhaguet : un des plus beaux villages du Nord Aveyron, surnommé le Nice de la montagne, au climat particulièrement doux, avec ses 13 croix sculptées des XVe et XVIe, son église fortifiée, mi-roman, mi-gothique, surmontée de constructions massives de défense datant du XIVe.

Vines : ce ravissant hameau, classé site remarquable de France et d’Europe, offre au promeneur une vue imprenable sur le lac de Sarrans. Son reliquaire dans la chapelle de style gothique du XVe présenterait des fragments de la Vraie Croix.

Mels : élégante petite chapelle du XIIe qui abrite un joyau du XVIe : un retable en bois polychrome sculpté représentant des scènes de la vie du Christ. Visites guidées (inscriptions au bureau d’information touristique de l’Argence).

Alpuech : église du XIe de style roman, en forme de croix latine.

Au lieu-dit Bougès, la croix des Cingles est une belle croix en tau énigmatique au milieu d’un couderc.

La présence de l’attribut de saint Antoine l’ermite (croix canne en T) pourrait indiquer un ermitage ou un établissement des Hospitaliers antonins.

Vitrac-en-Viadène : la Mégalithe de Falachoux est une table de basalte orientée du sud-est au nord-ouest percée en son centre, posée dans une position inclinée d’environ 30 à 35° sur une colonne de basalte.

L’étymologie est incertaine : "forêt de hêtres" et "autel de Jupiter". La légende dit que sur l’autel auraient eu lieu des sacrifices (humains ?).

Carladez

Mur-de-Barrez : ville médiévale, ancien fief des Grimaldi, avec sa célèbre Tour de Monaco, porte sud des fortifications, la maison consulaire… Balade fléchée (visite guidée, contact au bureau d’information touristique du Carladez).

Château de Valon : un panorama sur les gorges de la Truyère à couper le souffle. Classé site remarquable de France et d’Europe. Visite libre, guidée ou contée. Chapelle seigneuriale, cuisine, galerie, donjon, escalier défensif du XIVe pour circuler de l’une à l’autre et accéder à la terrasse. Ouvert du mardi au dimanche : infos au 05 65 66 22 36.

La presqu’île de Laussac : site classé Espace Naturel sensible sur le Lac de Sarrans. Promenade dans les ruelles du village, chapelle Saint-Gausbert construite en l’an Mil, croix du XVe.

Églises ouvertes à Mur-de-Barrez (mystérieux gisant en clé de voûte), Thérondels (Christ roman en bois sculpté polychrome) et Brommat (retable du XVIIIe, clocher à peigne).

Curiosités : les toits de lauzes et leurs bâtières et fenestrous, le sécadou à Valon, le travail à Jou, le four à pain à Albinhac, le lavoir à Brommat, la chapelle de Manhaval, les maisons des Sentiers de l’imaginaire.

Laguiole

Le taureau de Laguiole, statue en bronze du sculpteur animalier Georges Guyot, symbole de la race Aubrac, trône sur la place depuis 1947.

Cette œuvre appartient aux Beaux-Arts, le village de Laguiole n’en est que le dépositaire.

Pont romain de Pigasse : remarquable construction d’orgues basaltiques empilées, croisées, sans mortier, enjambant le ruisseau La Selves, tracé d’une ancienne voie romaine.

Église d’Alcorn : église romane munie d’un imposant escalier et d’un clocher moderne. Alcorn fut la paroisse principale dont dépendait Laguiole.

Fontaine ferrugineuse : cette source fut exploitée en 1847 pour son pouvoir curatif (scorbut, dysenterie, anémie…) attirant jusqu’à 40 curistes par jour. Aujourd’hui, on peut venir se rafraîchir à la fontaine : l’eau y est toujours riche en fer.

Oratoire à Curières du XVIIe : les religieux de Bonneval l’ornèrent d’une belle croix en marbre.

Viadène

Bes-Bédène : sur un éperon rocheux granitique enchâssé dans un cirque remarquable façonné par la rivière Selves et dominé par le puy de Montabès. Église de style ogival construite en 1112, retable du XVIe figurant les mystères du Rosaire. Visite guidée (Bureau d’information touristique de la Viadène). Le pont de Bes-Bédène, bâti en granite, a été construit avant 1292 et réparé en 1410. Avec une seule arche en plein cintre, il enjambe la Selves.

Vestiges du château de Thénières : deux tables d’orientation permettent d’identifier les lieux de ce vaste panorama.

Retable de l’église de Saint-Amans-des-Côts : datant de 1626, peint par Ludovicus Gomez, il représente le Rosaire entouré des mystères.

La Chapelle du Roc qui domine le village d’Huparlac, fût achevée en 1868 et est consacrée à la Sainte Vierge. Particularité de la charpente supportée par deux fermes agglomérées et cintrées, un système peu répandu dans la région et que l’on doit à l’architecte lyonnais Philibert Delorme.

Joel Born
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?