Coupe du monde

Rugby : le Ruthénois Jean Fabre sceptique sur les chances de l’équipe de France

  • Jean Fabre : « Nous jouons beaucoup trop de matches comparé à d’autres nations. Le rugby est une affaire de fraîcheur ».
    Jean Fabre : « Nous jouons beaucoup trop de matches comparé à d’autres nations. Le rugby est une affaire de fraîcheur ». archive CPA / archive CPA / archive CPA
Publié le / Modifié le S'abonner

Entre deux réunions concernant le projet de musée du Stade Toulousain, le Ruthénois, ancien président du club rouge et noir, revient sur l’événement qui va agiter la planète rugby ces prochaines semaines.

Parler rugby avec Jean Fabre n’est jamais dénué d’intérêt. Encore plus à l’approche d’un événement majeur comme la neuvième édition de la Coupe du monde, dont le coup d’envoi sera donné aujourd’hui au pays du Soleil levant avec une première opposition entre le Japon et la Russie.

Le Ruthénois, qui affiche quelque 83 printemps, reste un fin observateur de la discipline qui l’a fait connaître au milieu des années 1960 : "La Coupe du monde est une compétition majeure. Bien entendu, il y a les tournois et les tournées qui ont une importance capitale mais là, c’est le top du top. Chacun va pouvoir découvrir les progrès et les lacunes de chaque équipe nationale".

Admiratif d’Antoine Dupont et de Damian Penaud

L’ancien troisième ligne, qui aurait rêvé de disputer une telle compétition durant sa carrière de joueur, perçoit déjà les forces et faiblesses de chaque formation engagée dans ce cru 2019. À commencer par l’équipe de France, qui, comme pour de nombreux autres spécialistes, suscite chez lui de l’inquiétude, malgré une légère pointe d’optimisme : "On peut sortir de poule comme on peut ne pas en sortir. En 2011, nous avions perdu contre les Tonga avant d’arriver par miracle en finale".

International tricolore à huit reprises entre 1963 et 1964, l’ancien président du Stade Toulousain estime l’opposition contre l’Argentine, programmée demain, déterminante pour la suite des événements. Même s’il sait que la pression liée aux attentes du public français va influer sur la prestation des hommes du duo Brunel-Galthié : "Elle peut nuire à notre expression dans le jeu. Selon moi, la prise de risques sera minimale, on va verrouiller pour obtenir une victoire".

Pour débloquer la situation, l’Aveyronnais mise sur le talent de l’ancien demi de mêlée du Castres olympique, actuel champion de France, le Toulousain Antoine Dupont, "une future vedette, toujours présent là où se trouve le jeu", et de l’ailier clermontois Damian Penaud. Conscient du "retard" pris depuis la précédente édition, l’ancien dirigeant stadiste reste mesuré dans ses propos et pointe du doigt les problèmes non résolus en quatre années de préparation : "Nous jouons beaucoup trop de matches comparé à d’autres nations. Le rugby est une affaire de fraîcheur. On peut avoir l’envie de donner, l’envie de faire, sans y arriver. Le Top 14 conduit aussi à un jeu avec beaucoup trop d’affrontements. Le rythme est très lent, même si un changement s’opère depuis la saison dernière".

"Une part d’aléas"

À défaut de croire en un nouvel exploit du XV de France, Jean Fabre préfère se tourner vers un trio plus attrayant, composé de pays de l’hémisphère sud, pour y déceler un potentiel vainqueur : Afrique du Sud, Australie et Nouvelle-Zélande. "Malgré quelques matches difficiles, les All Blacks vont revenir. Ils pratiquent le meilleur rugby du monde", estime-t-il. Il n’en oublie pas pour autant l’Angleterre, "qui sera dans le dernier carré", mais délaisse l’Irlande et le Pays de Galles, deux nations qui, à l’entendre, "se sont délitées" depuis le début de l’année. "Heureusement, il reste une part d’aléas à laquelle cette Coupe du monde n’échappera pas", conclut-il.

Centre Presse
Voir les commentaires
L'immobilier à Aveyron

330000 €

Dans un village à 20 minutes de BOZOULS, beau pavillon d'environ 175m2 habi[...]

320 €

Onet le Château, dans collectif refait à neuf, appartement de type 1 compos[...]

20000 €

A 20 km de Villefranche, beau Terrain constructible, légèrement pentu offr[...]

Toutes les annonces immobilières de Aveyron
Réagir