Sécurité

Baraqueville : une consultation pour mieux interagir entre maires et brigade de gendarmerie

  • Pour un contact privilégié entre gendarmes et maires des communes concernées.
    Pour un contact privilégié entre gendarmes et maires des communes concernées. Repro CPA / Repro CPA
Publié le / Modifié le S'abonner

À l’initiative de la lieutenante Angélique Rossetto, commandant la communauté de brigades de Rodez, regroupant les brigades de Rodez, de Baraqueville et de Pont-de-Salars, les maires des sept communes, sur lesquelles s’étend la compétence territoriale de la brigade de Baraqueville, et les sept personnels de cette unité se sont réunis le 14 octobre à la mairie de Baraqueville. Étaient ainsi présents Jacques Barbezange, maire de Baraqueville, François Carrieres (Boussac), Christian Vergnes (Calmont), Jean Bonneviale (Camboulazet), André Bories (Gramond), Bernard Calmels (Manhac) et Michel Artus (Moyrazès).

Face à eux, se trouvaient les sept militaires de la brigade de Baraqueville, l’adjudant Denis Cormary, commandant la brigade, le maréchal des logis-chef Manuel Lopez, les gendarmes Christophe Ceolin, Germain Daniel, Cédric Duplan, Mathieu Trebosc et le gendarme adjoint volontaire Florian Merenda. Face à un public très concerné, la lieutenante Rossetto a rappelé aux élus le principe du référent commun. Ainsi, chaque militaire est en charge d’une ou deux communes. Il a pour mission de s’approprier pleinement le territoire de cette commune et la population qui la compose. Il entretient un contact privilégié et attitré avec le maire, en vue de faciliter les échanges et la remontée mutuelle d’informations, indispensable pour permettre à chacun d’adapter son action en matière de sécurité et de prévention de la délinquance. Ont ensuite été évoquées diverses problématiques telles que les abandons d’épaves, la législation sur les chiens dangereux, la divagation des animaux, notamment des bêtes d’élevage qui peuvent occasionner de graves accidents, ou la réglementation relative à l’alcool et les mineurs.

Les échanges, animés par la volonté de renforcer le lien de proximité entre élus et gendarmes, ont été fructueux et appréciés de part et d’autre.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
L'immobilier à Baraqueville

149000 €

Plein centre ville de Baraqueville !! Venez découvrir cette charmante maiso[...]

160000 €

Au dernier étage dans une résidence avec ascenseur, bel appartement de 3 pi[...]

320000 €

Baraqueville, au coeur du Segala, Maison d'habitation de 160m² habitables, [...]

Toutes les annonces immobilières de Baraqueville
Réagir