Culture et Loisirs

La campagne "Sans ceinture, non au futur" s’est invitée au collège public de la Viadène

  • Les élèves ont réussi l’évacuation totale de leur autocar en 27 secondes.
    Les élèves ont réussi l’évacuation totale de leur autocar en 27 secondes.
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

Dans le cadre de sa 33e campagne d’éducation à la sécurité et à la citoyenneté dans les transports collectifs de jeunes, l’Association NAtionale pour les Transports Éducatifs de l’Enseignement Public (ANATEEP) est intervenue au collège de la Viadène auprès des 47 élèves des classes de sixième.

En présence de Mme Goux, professeur d’anglais ; Mme Moutard, professeur de mathématiques ; Mme Lattes, assistante d’éducation ; M. Laudes, principal du collège et de deux représentants de la gendarmerie, M. Flahaut a expliqué la nécessité du port de la ceinture de sécurité obligatoire dans les transports scolaires.

À l’aide d’un Power point, il a mis en avant quelques exemples communs d’accidents graves en cas de retournement ou de renversement du véhicule. " Le passager est alors transformé en projectile dans le véhicule et peut même être éjecté par les fenêtres entraînant le décès, occasionner de graves séquelles ou de lourds handicaps chez les victimes". Il a démontré que si le transport scolaire est le mode de transport routier le plus sûr, le port de la ceinture obligatoire, participe à cette réalité. En cas d’accident, l’évacuation totale de l’autocar doit être effectuée en moins de 30 secondes, temps maximum en cas d’incendie dont la température intérieure de l’autobus peut atteindre 100 degrés en une minute. Cette intervention s’est terminée par une mise en situation d’évacuation. Très attentifs et disciplinés, les élèves ont réussi l’évacuation totale de leur autocar en 27 secondes.

Le collège remercie à ce titre la compagnie de transport Teyssèdre d’avoir mis un bus à disposition de l’intervenant.

M. Flahaut a aussi sensibilisé les élèves sur l’utilisation des Smartphone aux abords des cars, des bus ou dans la rue en situation de piétons. "Répondre, envoyer des messages, écouter de la musique peut s’avérer dangereux par manque d’attention."

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
Réagir