Rodez : le collège Saint-Joseph donne la priorité aux langues étrangères

Abonnés
  • Les professeurs et les assistants autour de Benjamin Laurent et de Pierre-Marie Puech.
    Les professeurs et les assistants autour de Benjamin Laurent et de Pierre-Marie Puech. Repro CPA / Repro CPA
Publié le / Mis à jour le S'abonner

L’établissement privé renforce au collège l’enseignement des langues étrangères et veut créer une école spécialisée en 2020.

Le groupe scolaire Saint-Joseph innove en matière d’enseignements des langues étrangères. Il veut même en faire son ADN pour se distinguer, comme il le fait déjà pour le sport.

Ce groupe scolaire va donc partir de ses bases actuelles consistant à donner des cours de langue dès l’école primaire (notamment aux Grillons à Olemps, et Jeanne d’Arc). Dans ces écoles, plusieurs intervenants, dont des assistants étrangers initient les enfants, " mais de façon irrégulière ", regrette Pierre-Marie Puech, le directeur de Saint-Joseph.

Aujourd’hui, le collège Saint-Joseph et son groupe veulent systématiser cet enseignement, en le renforçant. Depuis la Toussaint donc, tous les élèves des classes de CM1et CM2 bénéficient d’un enseignement supplémentaire de trois quarts d’heure en anglais et en espagnol (en plus d’une initiation en allemand). D’ailleurs, les germanistes ont l’opportunité d’effectuer plusieurs voyages par an, dont un échange dans le cadre du jumelage avec la ville de Bamberg.

Ainsi, quand les élèves arrivent en 6e, ils n’ont que l’embarras du choix. Le groupe scolaire Saint-Jo veut donner le meilleur enseignement des langues étrangères pour ses élèves, tout en ne faisant pas payer les parents. " Il fallait bien qu’on trouve de l’argent. C’est pourquoi nous avons sollicité des entreprises privées ou des sponsors ", souligne Pierre-Marie Puech, le directeur du collège.

Une école de langue en 2020

C’est donc le patron de BL Courtage qui se lance comme premier mécène, dans cette nouvelle aventure du groupe scolaire privé. Benjamin Laurent a fait don de 3 000 € pour soutenir cette action, appelée à durer.

" Nous sommes convaincus que l’enseignement des langues apportera beaucoup aux élèves, au regard du monde dans lequel nous vivons actuellement ", rappelle Pierre-Marie Puech.

Une conviction qui mènera le groupe scolaire à construire une école des langues en 2020. Là aussi, ce projet est très innovant puisqu’il a pour ambition de faire des collégiens bilingue (en anglais, espagnol et ou allemand) dès la classe de sixième. L’apprentissage se poursuivra durant quatre ans.

Ce dispositif viendra renforcer l’existant comme la section Européenne dès la quatrième. Voilà de quoi positionner le collège et son groupe scolaire comme une tour de Babel où les enfants seront à l’aise avec les accents étrangers.

Salima Ouirni
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

421 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE Entrée avec placard, cuisine[...]

602 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D'AGENCE Un sas d'entrée (avec un dég[...]

242 €

RODEZ - STUDIO équipé et fonctionnel situé à deux pas du centre ville et à [...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir