Sociéte

Le viaduc de Millau fête son quinzième anniversaire

Abonnés
  • Le viadux de Millau est ouvert depuis 15 ans.
    Le viadux de Millau est ouvert depuis 15 ans. Repro CP / ML / Repro CP
Publié le / Modifié le S'abonner

L’ouvrage exceptionnel, signé de l’architecte Norman Foster, conçu par l’ingénieur Michel Virlogeux et réalisé par le groupe Eiffage, a vu passer plus de 70 millions de véhicules.

 

Mercredi 14 décembre 2004, le viaduc de Millau, ouvrage exceptionnel signé de l’architecte Norman Foster et de l’ingénieur des Ponts et Chaussées Michel Virlogeux, est inauguré par le président de la République, Jacques Chirac.
Deux jours plus tard, ce pont à haubans, véritable prouesse technique qui permet d’enjamber la vallée du Tarn au-dessus de Millau, est ouvert à la circulation. Quel geste ! Il signifie tout simplement la fin des interminables bouchons dans la traversée de la sous-préfecture de l’Aveyron durant les mois d’été.
En ce mois de décembre 2019, le viaduc de Millau, réalisé et géré par la société Eiffage dans le cadre d’une concession avec l’État, fête son quinzième anniversaire. « J’ai travaillé pendant dix-sept ans sur ce projet entre les études et sa mise en service. Aujourd’hui encore, je dois avouer que le meilleur moment que j’ai vécu lors de cette aventure reste celui où j’ai appris que le jury avait retenu la solution que je préconisais. Il avait alors le choix entre cinq projets », raconte Michel Virlogeux, concepteur du viaduc de Millau.

 

 

Une moyenne journalière de 13 500 véhicules

Avec une moyenne de 13 500 véhicules par jour (dont 1 460 poids lourds), l’ouvrage a déjà accueilli plus de 70 millions d’automobilistes depuis 2004 : « Nous avons connu plusieurs cycles au niveau de la fréquentation avec une hausse des années 2005 à 2009 avant de connaître une stagnation en 2009 puis une nouvelle augmentation entre 2010 et 2017. Depuis cette date, la circulation reste identique d’une année à l’autre », note Thierry Vayssade, directeur des services techniques de la compagnie Eiffage du viaduc de Millau.
Depuis la région parisienne, Michel Virlogeux n’oublie pas “son ouvrage” : « Il est une part de ma vie avec des moments difficiles et d’autres très agréables. J’ai vécu des années hyper tendues mais, lorsqu’il a été mis en circulation, j’ai ressenti un grand vide. Je ne reviens pas très souvent. Le viaduc de Millau se trouve dans un excellent état, donc les concessionnaires n’ont pas besoin de moi ».
Ce géant de 2,460 km, posé entre deux causses, trône toujours sur les terres aveyronnaises dont il n’a pas fini de faire la fierté et l’admiration.


 Audrey Carles, responsable de la partie tourisme de l’aire.
Audrey Carles, responsable de la partie tourisme de l’aire. - Repro CP - ML

Le moteur du tourisme en Aveyron

" Le viaduc de Millau, c’est un peu la Tour Eiffel de l’Aveyron." Jean-Luc Calmelly, président de Tourisme Aveyron, ne pèse pas ses mots quand il s’agit d’estimer la renommée du célèbre pont à haubans. En matière de notoriété, il s’agit bel et bien d’un mastodonte.

Une récente étude, menée par l’agence de développement touristique, confirme que le viaduc est le marqueur fort du département. À l’énonciation des centres d’intérêt de l’Aveyron, 81 % des sondés répondent qu’ils connaissent l’ouvrage, contre 73 % pour Roquefort et seulement 15 % pour le musée Soulages…

"Une vitrine de l’Aveyron"

C’est donc tout naturellement que le viaduc de Millau s’affiche sur les différents supports marketing vantant le département. "Nous allons lancer, au printemps 2020, une très grosse campagne de communication et de promotion, sur les métropoles de Toulouse et de Montpellier, dévoile Jean-Luc Calmelly. Il est évident que nous le mettrons en avant encore une fois. Il nous donne cette image, que nous souhaitons renvoyer, entre modernité et traditions. "

Pour promouvoir les autres richesses du territoire, Tourisme Aveyron met également le paquet au sein de l’aire du viaduc de Millau, aussi connue sous le nom d’aire de repos de Brocuejouls, accessible dans les deux sens de circulation de l’A75 et depuis un parking extérieur gratuit. " Ici, c’est un point d’accroche, estime Audrey Carles, responsable de la partie tourisme de l’aire. Notre espace est une vitrine de l’Aveyron. Nous n’avons pas la vocation de faire visiter les alentours à ceux qui s’arrêtent juste pour faire une pause. Notre rôle, c’est de les faire revenir. En plus, nous avons aussi des personnes qui viennent profiter de l’aire qui est, en elle-même, une véritable attraction, avec le Viaduc expo, géré par Eiffage, et l’Espace gourmand du chef Sébastien Bras. "

En 2019, environ 503 000 personnes ont poussé les portes de l’aire du viaduc de Millau (chiffres de mi-décembre, NDLR), contre 574 000, en 2018. Une fréquentation qui, malgré une légère baisse, donne une nouvelle fois raison à ceux qui comptent sur l’ouvrage pour faire rayonner tout l’Aveyron.

Midi Libre
Voir les commentaires
L'immobilier à Millau

450 €

Appartement F2 meublé - N 32 - F2 entièrement meublé dans un immeuble au ca[...]

165 €

Place de parking - Centre de Millau - A LOUER, en centre de Millau, proche [...]

162000 €

MILLAU - Appartement Duplex T6 - Proche centre ville Grand duplex trave[...]

Toutes les annonces immobilières de Millau
Réagir