Déco, cadeaux… 5 idées pour un Noël écolo

  • Déco, cadeaux… 5 idées pour un Noël écolo
    Déco, cadeaux… 5 idées pour un Noël écolo
Publié le

J-8 avant Noël. Si ce n’est déjà le cas, il est temps de vous mettre dans l’ambiance. Et si vous ne voulez pas sacrifier vos convictions écolos sur l’autel de la consommation, c’est possible. Du sapin à votre menu, voici quelques pistes pour concilier tradition et respect de l’environnement.

Le sapin

Normalement, le sapin trône déjà dans le salon depuis quelques semaines. Mais peut-être faites-vous partie de ceux qui l’installeront le 23 décembre pour ne l’enlever que début mars. Bref, pour les retardataires à la fibre écolo et qui tiennent à cet incontournable des traditions de Noël, plusieurs options s’offrent à vous. Oubliez le sapin artificiel : sa fabrication, son transport et sa destruction coûtent cher à l’environnement. Préférez donc le sapin naturel, surtout s’il est labellisé Plante bleue : une certification de l’Association française du sapin de Noël naturel (AFSNN), qui garantit des « pratiques respectueuses de l’environnement ». Autre possibilité, pour les plus créatifs : fabriquer votre sapin… sans sapin, mais avec des livres, une plante verte, des planches de bois… Internet fourmille d’idées, n’hésitez pas à chercher.

La déco

Pommes de pin et branches de houx ramassées à l’occasion d’une balade en forêt, voilà pour la déco à la fois traditionnelle et « écolo-compatible ». Vous pouvez ajouter un tas de petits objets recyclés ou réemployés : rouleaux de papier toilette ou d’essuie-tout, bouchons de liège, un peu de peinture (écolo, bien sûr), et le tour est joué ! Vous pouvez aussi customiser votre déco avec des petits gâteaux secs (sablés), des tranches d’oranges séchées ou des bâtons de cannelle : vos guirlandes n’auront jamais senti aussi bon !

Les cadeaux

Si vous voulez limiter l’empreinte carbone de vos cadeaux de Noël… n’en offrez pas. Plus facile à dire qu’à faire, bien sûr. Si vous ne tenez pas à vous fâcher avec votre famille /vos amis, préférez des cadeaux qui durent et qui vont vraiment servir (chaussures, vêtements, accessoires ou objets de qualité irréprochable). Sinon, vous pouvez opter pour des présents « immatériels », comme des places de concert ou des abonnements cinéma, ou toutes sortes d’activités qui feront plaisir à leur destinataire. Côté enfants, choisissez un jouet en bois plutôt qu’en plastique : plus solide, plus joli, plus durable, plus local…

Le repas

On reste dans le « local » pour les réjouissances culinaires. Les volailles ? Circuit court. Les légumes ? Circuit court. Les crustacés si on habite en Auvergne et qu’on ne saurait s’en passer ? Circuit le plus court possible. Bien évidemment, on consomme des produits de saison, et on calcule les proportions au plus juste pour éviter le gaspillage (et faire des économies).

Les déchets

Si, malgré tous vos efforts, vous n’êtes pas parvenu à atteindre le zéro déchet à l’issue de cette période de festivités, inutile de vous flageller. Des solutions existent : l’art d’accommoder les restes, par exemple, pour la nourriture. Ou de recycler le papier cadeau pour l’année suivante (ce qui suppose d’avoir bien fait attention de ne pas le déchirer). Si vous avez opté pour une déco et un sapin do it yourself, ils resserviront aussi. Et si vous avez choisi un vrai sapin, vous pouvez le replanter (si vous l’avez sélectionné avec racines) ou l’emmener dans un point de collecte où il sera récupéré puis broyé pour être transformé en copeaux, compost ou bois de chauffe. Idem pour vos coquilles d’huîtres et de coquillages, dans certaines déchetteries : une fois broyées, elles seront notamment recyclées en amendement agricole.

Destination Santé
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?