Rodez : Jean-Philippe Murat s’attaque, à son tour, au parc des expositions

Abonnés
  • Jean-Philippe Murat,  entouré de ses colistiers,  n’a toujours pas réuni les 35 noms nécessaires sur sa liste mais se dit « très confiant ».
    Jean-Philippe Murat, entouré de ses colistiers, n’a toujours pas réuni les 35 noms nécessaires sur sa liste mais se dit « très confiant ». Centre Presse / Mathieu Roualdès / Centre Presse
Publié le / Mis à jour le S'abonner

À l’instar de la liste Rodez Citoyen, le candidat s’est dit "opposé" au parc des expositions, lors d’une conférence de presse.

La question du parc des expositions, dont la construction doit débuter mi-2020 au cœur de la zone d’activités de Malan, agite toujours les débats des municipales à Rodez. Si Serge Julien s’est dit favorable à ce projet, déjà adopté et cher aux huit maires actuels de l’agglomération, dont Christian Teyssèdre, Jean-Philippe Murat a, lui, rejoint le camp des "opposés", à l’instar de Rodez Citoyen. Et pour des arguments similaires : "C’est un projet d’un autre temps, surdimensionné, trop cher, trop bétonné et qui mettra en péril le commerce de centre-ville que nous souhaitons privilégier".

Surtout, pour le colistier Christophe Noyer, ancien élu castonétois, la réalisation du parc des expositions "manque de transparence". "Aujourd’hui, neuf Ruthénois sur dix ne connaissent en rien ce projet. Mais je peux assurer que les 7 500 m2 réservés à une zone commerciale serviront à l’installation d’une grande surface (aucune communication n’a en revanche été réalisée en ce sens, NDLR). En a-t-on réellement besoin ? Ne doit-on pas repenser la consommation et privilégier celle de proximité, de quartiers ?", avance-t-il tout en prévoyant de "revoir complètement le plan local d’urbanisme pour en finir avec cette urbanisation !" En début d’année, Christian Teyssèdre et ses sept homologues de l’Agglo avaient répondu, point par point, à toutes ces critiques (lire nos précédentes éditions).

Lors de sa conférence de presse, Jean-Philippe Murat a également annoncé plusieurs mesures pour l’attractivité de la ville. à savoir des dotations de 5 000 € pour tout nouveau foyer s’installant dans la ville, des aides financières " conséquentes" pour les entreprises souhaitant s’établir "dans notre technopole, du côté de la Bosch". Mais également la gratuité de visites patrimoniales pour tous les habitants de l’agglomération, davantage d’aides pour les associations culturelles, etc. Et n’allez pas dire au candidat qu’il souhaite endosser le rôle de père Noël durant cette campagne : "Ce n’est pas du tout ça ! Les aides, ça se fait dans bien d’autres agglomérations…".

Echos de campagne

  • Réunion publique. Serge Julien et sa liste "Rodez ensemble autrement" tiennent une réunion publique à la maison de quartier de Saint-Éloi, ce soir à partir de 20h15.
  • Notre parti, c’est Rodez sur le net. Seule liste encore absente des réseaux sociaux, celle de Christian Teyssèdre, "Notre parti, c’est Rodez", est néanmoins présent sur la toile avec un nouveau site internet.
  • Jean-Marc Lacombe soutient… Onet. Samedi dernier, nous indiquions que Jean-Marc Lacombe, candidat à Onet, soutenait Serge Julien dans la course aux municipales à Rodez. "Je ne soutiens personne, je suis focalisé sur Onet", tient à préciser le Castonétois. Dont acte.
Mathieu Roualdés
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

294 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE Grand studio secteur Faubou[...]

289 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE Agréable studio en coeur de[...]

235 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D'AGENCE - Studio dans maison indivi[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir