Villefranche : la croix du Calvaire en voie de restauration

Abonnés
  • Serge Roques, maire, et Éric Cantournet, conseiller départemental ont participé aux travaux des Amis du Calvaire.
    Serge Roques, maire, et Éric Cantournet, conseiller départemental ont participé aux travaux des Amis du Calvaire. Repro CP - Picasa
Publié le

Les travaux sont bien avancés et devraient être terminés pour la Saint-Jean.

L’association des Amis du Calvaire de Saint-Jean d’Aigremont était réunie en assemblée générale dimanche matin, chez son président, Michel Allot. L’occasion de rappeler l’histoire de la colline qui surplombe la bastide et de faire le point sur les activités de l’association qui, depuis 1993, entretient ce patrimoine vivant.

Ce site détient une riche histoire. Le bâti a évolué avec l’existence initiale d’une forteresse à double enceinte, puis d’un sanctuaire dédié à Saint-Jean Baptiste en 1281, d’une annexe de la collégiale Notre Dame en 1301, avant qu’en 1715, naisse l’ermitage Saint-Jean d’Aigremont avec la construction de la chapelle du Saint Sépulcre.

Jusqu’au début du XXe, chaque Vendredi saint, les Pénitents bleus et noirs empruntaient le chemin de croix qui jalonne l’ancienne voie romaine et le promontoire. Le Christ monumental, érigé en 1926 devant la chapelle du Saint Sépulcre témoigne de la dimension emblématique de ce site patrimonial. Cette croix était tellement fragilisée qu’en 2019, les Amis du Calvaire ont décidé de la remettre en état. Le Christ, la Vierge et Marie Madeleine ont été enlevés et emmenés chez l’artisan devant la restaurer. Ils sont prêts. Reste à revoir le socle qui fut construit avec un des premiers bétons utilisés en France avec galets et sables de l’Aveyron.

Conformément au vœu de M. Fournier-Eches, responsable de la restauration des sites historiques en Ouest Aveyron, c’est avec le même procédé qu’il sera consolidé. Ce sera achevé en avril. Dès mai, la croix sera en état. Lors du repas de la Saint-Jean, vendredi 23 juin, les nombreux amateurs d’asperges et canards gras pourront apprécier le travail effectué.

Les activités des soixante bénévoles de l’association ne s’arrêteront pas là. Ils veulent rénover le chemin de croix, notamment les plaques des stations.

La porte de la chapelle sera changée : prête, elle va être posée. Le mur de protection, près de la table d’orientation sera enrichi d’une rampe vitrée tandis que la table sera placée sur des pieds en aluminium et le sol autour surélevé. Dans le même temps, des vitraux à l’effigie des pèlerins seront installés. Le travail ne manque pas pour ces bénévoles toujours heureux de se retrouver et particulièrement satisfaits de voir que des jeunes les rejoignent. Les moyens financiers, malgré l’aide de la municipalité, du conseil départemental et du conseil régional ne sont pas suffisants.

La Fondation du Patrimoine a reconnu l’utilité de ces travaux et chacun peut faire des dons, déductibles de ses impôts : 66 % du montant pour l’impôt sur le revenu ; 75 % pour l’Impôt sur la fortune Immobilière et 60 % pour l’impôt sur les sociétés.

Renseignements auprès des Amis du Calvaire : amc13@wanadoo.fr.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
Correspondant
Voir les commentaires
L'immobilier à Villefranche-De-Rouergue

141000 €

Située promenade du Petit Languedoc, La Résidence LE PANORAMIC (ancien Cent[...]

139000 €

immeuble avec local commercial au RDC équipé pour pâtisserie chocolaterie o[...]

1018 €

Résidence neuve sécurisée "Le Clos Des Consuls", appartement T3 de 82 m2 e[...]

Toutes les annonces immobilières de Villefranche-De-Rouergue
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?