Prades-de-Salars : Lavande, fierté de la famille Fabié

Abonnés
  • Gérard Fabié prend la pose devant d’autres simmental. Sa vache et celle de son fils est repartie dans la ferme familiale, à Prades-de-Salars.
    Gérard Fabié prend la pose devant d’autres simmental. Sa vache et celle de son fils est repartie dans la ferme familiale, à Prades-de-Salars. Photo Philippe Henry / Photo Philippe Henry
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Les agriculteurs aveyronnais ont une nouvelle fois fait montre de leur savoir-faire en présentant plusieurs animaux issus de différentes races de bovins et en récoltant de nombreux prix lors du Concours général agricole. A l’image de la famille Fabié, à Prades-de-Salars qui avec une simmental, Lavande, a décroché deux premières places..

La pression est un peu retombée pour Gérard Fabié. L’éleveur prête désormais main-forte aux autres agriculteurs qui tiennent le stand du Bleu des Causses, juste à côté de celui de la race simmental. Sa bête de concours, Lavande, a quitté le Salon de l’agriculture depuis quelques jours. Repartie avec son fils, Romain, dans sa ferme de Prades-de-Salars.

Cette vache d’exception est une simmental. "On a plus l’habitude d’entendre parler des aubrac, et c’est très bien. Mais, en Aveyron, nous savons également élever d’autres races", sourit Gérard Fabié.

Lavande, l’animal présenté lors du Concours général agricole, a obtenu plusieurs prix : celui de la meilleure mamelle jeune, notamment. La simmental du Gaec Salelles La Bories à Curières a aussi remporté un premier prix dans sa catégorie.

Des animaux, d’autres éleveurs du département, de races prim’holstein, jersiaise, brune, blonde d’Aquitaine, ont également su séduire les jurés lors du Concours général agricole tout au long de cette semaine.

Un lait primé

Mais ces résultats n’ont été possibles que grâce à un méticuleux travail de sélection. Par exemple, depuis plusieurs générations, la famille Fabié travaille à l’amélioration génétique de la simmental. " Je participe au Salon de l’agriculture depuis 2001, et c’est la quatrième année de suite que je viens à Paris. Et chaque année, nous voyons des animaux de qualités, et c’est tout le monde qui est gagnant ", précise Gérard Fabié. Ces différentes distinctions sont tombées alors que le fromage Bleu des Causse a reçu la médaille d’or du Concours général agricole dans sa catégorie (voir aussi notre édition du vendredi 28 février). Un fromage fabriqué, notamment, avec le lait des simmental…

Le coronavirus a eu raison du Salon

À la suite de la décision du gouvernement et des autorités de santé d’interdire les rassemblements de plus de 5 000 personnes dans des espaces confinés afin d’éviter la propagation du coronavirus, le Salon de l’agriculture, qui devait se poursuivre jusqu’à ce soir, a fermé ses portes dès hier soir.  Du côté du stand de l’Aveyron, on s’organisait hier donc en conséquence. « On avait prévu de démonter à partir de 22 heures, dimanche soir, explique Merryl Cros, en charge de la logistique du stand de l’Aveyron. C’est regrettable que cela ferme aussi tôt. » Les animaux seront sortis de la Porte de Versailles dès 7 heures ce matin.
 

Philippe Henry
Voir les commentaires
Réagir