Les trésors architecturaux de la commune : le château de Balsac

  • Le château de Balsac.
    Le château de Balsac.
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Actuellement, on aborde le château par une petite allée en bout de la place de l’Église et l’on voit d’abord un porche surmonté d’un pigeonnier carré, avec lanternon d’envol du XVIIe siècle. Ce pigeonnier présente un plafond voûté ainsi que des ouvertures du genre "meurtrières".

Le château lui-même est bâti sur un socle rocheux. Sa façade principale regarde le sud.

De style Renaissance, ces fenêtres à meneaux sont surmontées de frontons, sans symétrie véritable. En regard de la porte d’entrée, on remarque un "tambour de pierre" donnant à cette façade un relief particulier. On peut y lire : Glans (le gland) - leo (le lion) - cervus (le cerf) - nomena (sont mes noms).

Allusion aux armoiries des familles qui ont habité Balsac : le grand emblème des Glandières, le lion figurant chez les Faramond, le cerf constituant les armoiries parlantes des Serres.

Et en dessous A.V. fecit MLCCXXVII (1727), ce qui donne la date de construction du tambour ainsi que les initiales du maître d’œuvre.

On distingue plusieurs corps de bâtiments, la partie la plus ancienne étant constituée par le donjon au nord, avec ses cinq niveaux. Datant du XIVe siècle, il a gardé à l’extérieur quelques beaux corbeaux de pierre.

Le corps principal présente, lui, quatre niveaux. Un bâtiment annexe, accolé à l’édifice principal à l’ouest, est décrit comme la Maison Glandières.

Sur la tour d’angle sud-est, on aperçoit un cadran solaire daté de 1577 ; marquant (presque !) l’heure solaire.

La date de 1577 n’est pas anodine : Bertrand de Glandières, seigneur de Balsac à l’époque, était un fidèle du roi Henri III qui l’avait fait chevalier de Saint-Michel… en 1577. Y-a-t-il eu un lien entre les deux faits ? Nul ne le sait. Parmi les tours, la plus large contient l’escalier à vis menant au troisième étage. La petite tour sud-est présente un toit plat, ce qui parfois, traduit une sanction judiciaire. On pense plutôt ici à une reconstruction incomplète après un incendie au XVIe siècle.

Les maisons anciennes voisines (vers l’ouest) ont fait autrefois partie du domaine seigneurial. Par ailleurs, au bout de la pelouse en face sud, on remarquera une dénivellation avec le champ adjacent. S’agirait-il de l’emplacement d’anciens fossés ?

Pendant l’épidémie du covid 19, vous pouvez prendre rendez-vous pour visiter le parc en toute intimité. Cette invitation est adressée aux résidents locaux et aux familles avec enfants.

Pour visiter le parc du château téléphoner au 07 82 89 98 88.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Druelle Balsac

315000 €

Superbe opportunité à saisir avec cette maison construite en 2014 sur un te[...]

275000 €

Nouveauté dans notre agence ! Toute l'équipe Prospectimmo vous invite à v[...]

790 €

Ancienne maison de campagne, entièrement restaurée, d'une surface de 116 m2[...]

Toutes les annonces immobilières de Druelle Balsac
Réagir